AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


 

Partagez | 
 

 Sika est dans la place ! [Finish. 100%]

Aller en bas 
AuteurMessage
Sika Valentyn

avatar

Sexe : Féminin Messages : 147
Age : 24 Inscrit le : 28/01/2012

MessageSujet: Sika est dans la place ! [Finish. 100%]   Sam 28 Jan - 6:31


      ▬ NOM : Valentyn
      ▬ PRÉNOMS : Sika Alexandro
      ▬ SEXE : Masculin
      ▬ AGE & DATE DE NAISSANCE : 17 ans, né le 21 mars 1994
      ▬ NATIONALITÉ : Finlandais
      ▬ ORIENTATION SEXUELLE : Bisexuel


STEP I : Description physique

La première chose qu'on remarque chez Sika ? Son incroyable sourire, comparable à aucun autre ! Il semble presque sonore, tant il est immense et radieux. Et il semble incrusté sur le visage du jeune homme. Comme si il était impossible qu'il soit triste, ou en colère, et toutes autres émotions négatives qui tendent à empêcher les plus petits sourires de naître. C'est comme ça, c'est dans sa nature, il ne peut pas s'en empêcher. S'il est gêné ou nerveux, un petit sourire en coin se dessinera. S'il est joyeux, son rire explosera dans l'enceinte de l'école. Quant à le voir triste ... Cela n'est jamais arrivé à ceux qui l'ont approché ...

Mais un sourire ne suffit pas à toute une description, aussi joli en fusse le portrait.

Nous allons donc commencer cette description par des généralités.
Tout d'abord, Sika est peut-être un peu plus grand que la moyenne, sans que cela ne soit non plus très visible : peut-être frôle-t-il le mètre quatre-vingt-cinq, peut-être un peu plus ... Bon, j'accorde le fait que pour les filles plus petites, ça peut paraître assez important. - Et je parle en connaissance de cause, mais je ne vais pas raconter ma vie. - Pas spécialement musclé, plutôt gringalet, cela ne signifie pas pour autant qu'il n'a aucune force. Ses légers muscles se dessinent surtout sous l'effort, puisqu'ils ne sont pas sollicités en d'autres moments. Il n'est pas du genre à jouer à "Regarde mes muscles, c'moi qu'en a le plus !". En revanche, on peut parfois voir ses bras et ses jambes égratignés, mais ça, c'est parce qu'il passe sa vie à l'extérieur et qu'il est un peu maladroit.

Maintenant que les généralités sont écrites, passons aux détails. On va le faire de la tête aux pieds.

Sika a des cheveux. Enfin, quelque chose de confus et d'ébouriffé, d'une couleur qu'il qualifie lui-même de "tomate", qui pousse à son gré sur sa tête comme une fleur dans un pot. Des épis partent dans tout les sens, même quand il essaye de les coiffer et qu'il met du gel qui détruit les murs comme dans la pub. Il arrive, enfin, il y a tout le temps des mèches qui passent devant son visage et qui cache donc partiellement sa bouille d'ange. Il se résigne même parfois à mettre des barrettes dans ses cheveux pour éviter cet inconvénient, même si ça reste rare ...

L'adolescent a un long visage avec un menton pointu. Il aime bien son visage, qu'il qualifie de "mignon". - Non, l'égocentrisme, c'est dans le caractère, attendez un peu ! - Il a de grands yeux d'un marron assez spécial, un marron qui virerait, d'après certains témoignages, au orange-rouge lorsqu'il y a du soleil. A part ça, son visage est aussi composé d'un nez, petit et pointu, tout ce qu'il y a de plus charmant on the Earth et de longs sourcils, jamais froncés, toujours en accord avec son sourire.

On a déjà un peu parlé de son aspect corporel général, mais j'ai envie de détailler un peu plus.

Donc, il est grand et mince, ça, on l'a déjà dit. Mais est-ce que je vous ai dit qu'il était constitué de tout les éléments qui font d'un humain, un humain que l'on qualifierait de "normal", c'est-à-dire, deux bras, deux jambes, un cou, des genoux, un z*sbaff*. Pardon, pardon. Je reprend.

Donc il a deux bras. Ils sont plutôt longs, quoique proportionnels à son corps. Des longues mains aux ongles assez mal soignés, mais toujours courts. - Sika précisant "J'suis pas une fillette, wesh." - Et puis il a un corps, si, je vous promet. Une clavicule marquée, des épaules genre natationiques. Si ça existe ce mot. Des pectoraux et des abdos à faire tomber les filles comme des mouches quand il enlève son tee-shirt. Enfin, ça c'est que Sika aimerait. La vérité, c'est qu'il est tout mou. Genre il peut tirer sa peau sur son ventre et tout. Il trouve ça rigolo. J'ai dit aussi qu'il avait un cou ! Et bien, oui, il a un cou, genre comme les humains. Et il a également deux jambes. Longues et assez fortes pour supporter son poids. Si c'est pas magnifique, ça. Et puis voilà, on compte aussi des pieds qui lui servent à se tenir debout perpendiculairement au sol - quand ils sont couchés je suis debout, quand ils sont debout je suis couché.- et d'autres choses que je cacherai par pudeur. Sika ajoutant "C'est bon, on a compris que j'étais un mec, wesh."

Mais après tout ça, je connais la question qui brûle toutes vos lèvres, mes enfants. "Mais comment qu'y s'habille ?". Ne dites rien, je le savais ! ♥

Sika est du genre à porter des joggings qu'il rentre dans ses chaussettes, avec une casquette à l'envers et ... Non je rigole, c'est bon, pastaper. Sika aime les vêtements amples, certes, mais plus genre des tee-shirt où on pourrait en mettre deux ou trois comme lui si il y avait plusieurs trous pour les bras et... Ah si oui, il porte des joggings des fois, même si il préfère les pantalons classes, genre comme dans les costards tout ça. Mais comme ça se porte avec des chemises, des fois il y renonce. Mais il ne rentre pas son jogging dans ses chaussettes, promisjuré. Sinon, des fois il a aussi des accessoires. Genre un cordon noir avec en pendentif un petit panda. Ça représente rien mais il aime bien faire style que si. Sika veut parler ! "Mais si, tu vois, ce petit panda, il a été offert par ma toute première petite amie quand j'avais 14 ans et ..." Mais Sika, s'te plait, arrête d'interférer dans ta présentation, surtout pour dire des bêtises, merci.

STEP II : Description psychologique

La première chose qu'on remarque chez Sika ? Son immense joie de vivre, qu'on ne peut confronter à rien d'existant déjà !

" C'est bon, t'as fini de raconter ma vie ?" Sika, coucouche panier ! *Elle grogne sur son personnage.*

Bref, j'en étais où ... Ah oui, sa joie de vivre. Donc oui, elle est tellement importante qu'elle en éclabousse le monde autour de lui. Ou presque, quoi. Il y a apparemment dans le monde certaines personnes qui sont imperméables à sa conner... gaieté, et qui le regarde comme si il sortait de l'asile. Mais bon, il s'en fiche, lui, il est content.

L'impatience est l'un de ses maître mots. Il est incapable d'attendre plus de 30 secondes, et encore, j'suis sympa ! Il aimerait tellement tout avoir tout de suite qu'il fait la plupart des choses lui-même, comme ça, si c'est long, c'est de sa faute et il ne s'en prend qu'à lui-même. Évidemment, quand les autres font quelque chose pour lui, il fera semblant d'être patient, même si tout son être bouillonne d'impatience. "Maman, dépêche-toi avec la bouffe, j'ai la dalle moi !" Sika, tu peux pas essayer de correspondre au caractère que je décris ? Bon ... Il fait semblant d'être patient avec les personnes qui ne partagent pas sa vie de tout les jours, vu qu'il semble traiter sa maman comme sa bonniche. C'est pas bien, d'ailleurs.

Sika est un adolescent absolument totalement naïf et maladroit. Il croit à la plupart des choses qu'on lui raconte, genre les rumeurs et les trucs dans le genre, et en plus il aime bien les savoir parce qu'il trouve ça rigolo. Franchement, comment les gens peuvent faire autant d'idioties quoi. Tant que ça ne tourne pas autour de lui, Sika est donc un mec qui colporte les ragots aux quatre coins de l'école, just for fun. Sa maladresse se caractérise par son incroyable capacité à ne pas faire attention. C'est limite un pouvoir magique, ça. Genre il se promène et tout, et là BAM ! il rentre dans un casier, dans une personne ou il s'écroule lamentablement sur le sol, sans aucun autre paramètre que lui-même. Parce qu'il est tête-en-l'air aussi ... "Mais j'ai pas que des défauuuuts ! ><" *ligote et bâillonne Sika et le jette dans le placard* Tu parleras quand j'aurai fini !

Tiens, cette interruption me fait penser à un autre trait de caractère. Sika est du genre bavard. Mais très bavard. Le genre de personne qui ne peut pas rester silencieux plus de vingt secondes. Le genre de personne qui a besoin de discuter de tout et de rien, surtout de rien d'ailleurs. C'est pas de sa faute, il a toujours été bavard. Enfin, presque ... Mais bon, cela dit, si vous vous trouvez dans un périmètre de 10 mètres, il y a de fortes chances que vous l'entendiez puisqu'il parle fort, en plus de ça !

Bon, on va quand même essayer de lui trouver des qualités. Ah, il en a une, indéniable : il est adorable. Gentil comme personne, prêt à aider n'importe qui, bref, vous voyez le genre. Si vous avez besoin de quoi que ce soit, il volera à votre secours. Si vous avez un problème avec quelqu'un, il s'imposera en médiateur. Bref, il se prend un peu pour un ange gardien, même si il est gentil sans rien désirer en échange. Ah, on dirait que Sika veut intervenir à nouveau, mais il est bâillonné. *rire machiavélique de l'auteur*

Allez, une autre qualité ... Ah, il a une très bonne mémoire. Une fois, il s'est souvenu où il avait caché son ours alors que ça faisait trois mois qu'il l'avait laissé dans cette cachette. Et ses notes sont relativement bonnes lorsqu'il écoute le cours, puisqu'il fait fonctionner sa tête. Oui, de temps en temps, il le fait, et dans ces moments-là faut le féliciter, même si ce serait mieux qu'il le fasse plus souvent ... Cela implique également le fait que si vous vous confiez à lui pour une obscure raison, il retiendra chaque détail de votre histoire. Voilà.

Bon, c'était ses deux qualités. Win.

Même si, à l'extérieur il semble toujours heureux, et que ce ne soit pas une façade, il arrive aussi, lorsqu'il est seul et uniquement dans ces moments-là, qu'il se mette à penser à son passé. Surtout lorsque quelque chose l'a blessé durant la journée, quand bien même personne ne le saurait. Et si vous le surprenez, sans son sourire, soit il esquissera rapidement un sourire quelque peu forcé, soit il fera surgir de lui toutes ses angoisses et toute sa fureur. Il est très rare de l'énerver. Si vous y arrivez, vous avez plutôt intérêt à courir vite ...

Qu'est-ce qu'on peut rajouter à son caractère ... Ce qu'il aime ou pas, par exemple. Bon, je vais le débâilloner et il va vous dire tout ça.

"Alors déjà, j'aime pas ces abrutis de sales délinquants de Shadows. Voilà, ça c'est dit. Sinon, dans les autres trucs que j'aime pas, y a les légumes, les maths - parce que franchement, va utiliser les équations différentielles dans la vie de tout les jours ! -, puis j'aime pas trop les chiens aussi, et les sonneries de téléphones énervantes. Je supporte pas l'odeur du chou ... Y a des trucs que j'aime bien, quand même. Genre, vu que j'suis un artiste dans l'âme - sisi - j'adore la couleur, t'as vu. Je suis totalement à fond sur les pandas et les chats. Sinon, les câlins me rendent heureux, et le chocolat aussi. Qu'on soit gentil avec moi ça me fait plaisir ... Puis voilà, j'vois pas trop c'que je peux raconter d'autre ..."

Merci Sika, maintenant, retourne dans ton placard !

"Là t'es vache quand même ..."

Ah non, me fais pas ces yeux-là. Oh, aurais-je omis ce détail ? Sika est un tout petit peu manipulateur sur les bords. Enfin, il nous fait le Chat Potté quoi. Et qui pourrait résister à sa petite bouille d'ange ?

STEP III : Histoire

Je vais laisser Sika vous raconter son histoire, parce que j'ai la flemme de tout dire et qu'en plus il arrête pas de m'interrompre, alors autant qu'il serve à quelque chose, ce boulet.

"Ah tu vois, t'as besoin de moi des fois. Bon, allez, j'y vais ...

» Je suis né il y a 17 ans de ça, le 21 mars, soit le premier jour du printemps. Mon père était finlandais, ma mère irlandaise, d'où mes cheveux roux. Elle était en voyage d'affaire et avait rencontré ce prof de dessin lors d'une sortie dans un bar. En gros, elle est restée en Finlande avec ce mec qui lui plaisait alors qu'un autre l'attendait en Irlande. Bref, j'suis pas là pour raconter la vie de mes parents, mais la mienne.
» Ils m'ont appelé Sika, parce que c'était aussi le nom du grand-père de mon père. A l'école on m’appelait Siska, et c'est pas sympa, parce que c'est un nom féminin, alors que j'suis un mec. Mais avant d'aller à l'école, il s'est passé des choses. J'ai été un bébé, puis j'ai grandi un peu, j'ai appris à marcher, à parler, à rigoler et j'ai eu des dents aussi. Une petite-enfance normale, quoi. Avec des peluches, des parents qui t'aiment, tout le délire t'as vu.

» Je pense que tout a commencé à se dégrader quand je suis entré à l'école. J'avais trois ans, quoi. C'est aussi le moment où ma mère est rentrée en Irlande, en laissant à mon père l'gosse qu'ils avaient eu ensemble. Gosse qui ressemblait trop à sa mère pour qu'il puisse le supporter. J'm'en suis pris des coups, ça j'peux vous le dire. La moindre bêtise était punie. Et tout devenait une bêtise. Même respirer était devenu une sacré connerie. Et quand je souriais, je me prenais encore plus de coups que d'habitude. Alors, petit à petit, je l'ai perdu.
» Arrive le moment où tu tombes dans un puits de désespoir, et t'as aucune envie de te relever pour te prendre d'autres coups, crois-moi. Alors j'suis parti. J'ai quitté mon "chez-moi" quand j'avais ... allez, huit ans ? Parce qu'il blessait mon esprit et mon corps, mais pas mon visage ni mes jambes. Ça devait pas être visible. L'été je me faisais moins frapper. Alors j'aimais bien cette saison.

» J'suis arrivé dans un drôle d'endroit. Une dame m'avait prise par la main et m'avait emmené avec elle. Je la connaissais bien, c'était la boulangère. Vous savez que les boulangères sont aussi des directrices d'orphelinat ? Ben maintenant oui, j'ai envie de dire. Bref. J'suis vite devenu autonome, t'façons les autres enfants pouvaient pas me sentir. Y avait que les adolescentes qui m'aimaient bien. Elles disaient que j'étais mignon, et elle me faisait des câlins et elles me donnaient des bonbons. Maintenant que j'y pense, c'est peut-être pour ça que les autres de mon âge m'aimaient pas. Ah, j'm'en suis pris des coups dans cet orphelinat. Mais j'acceptais tout, sans broncher, et en positivant. J'étais plus dans le désespoir. Une p'tite flamme s'était mise à vaciller dans mon coeur.
» Après deux ans et 7 mois, je me suis fait adopter. C'était un couple de Finlandais, qui avaient l'air normaux. La femme était superbe, le mari était un athlète. Ça se voyait sur son visage, c'était écrit en caractère gras sur son front. Mais non pas littéralement, andouille ! Bref. Ils m'ont accueillis chez eux, comme si j'étais leur gamin depuis toujours. Et j'ai réappris à sourire. J'ai oublié mon ancienne vie, je l'ai refoulé bien au fond de moi-même, pour être capable de sourire toujours. C'était un affront, autrefois, de sourire. J'en ai fait mon arme contre le monde ...

» Mon enfance, de mes 10 ans à mes 12 ans, s'est passé comme ma vie ne s'était jamais passé : parfaitement bien. Mes parents adoptifs étaient gentils comme tout, surtout ma mère. Elle me couvrait d'attention, et j'dois avouer que ça m'déplaisait pas. J'avais des bonnes notes, ils étaient fiers de moi. J'avais des cadeaux à Noël, et autre chose que des coups de poings dans le visage pour mon anniversaire.

» Puis l'adolescence est arrivée. Et avec, tout les trucs hormonaux qu'on sait. J'voyais mes amis avec des filles. J'voyais mes amies avec des garçons. Moi, j'étais pas tellement intéressé par l'amour. Je me contentais de profiter de la vie comme un fou tant que je le pouvais. J'suis toujours resté un peu gamin dans ma tête, ça a du commencer à ce moment.
» Mais bon, il a fallu un jour que l'amour me tombe dessus. J'avais quatorze ans, et l'amour se présenta sous le visage adorable d'une certaine Leena. Mais bon, à la limite on s'en fiche, j'suis resté quoi ... 4 mois avec elle, peut-être.
» Ma première relation sérieuse se fit avec un garçon. C'était il y a deux ans, j'avais donc quinze ans. Il s’appelait Erwin. Il était pas spécialement beau, mais on partageait des tas d'idées. On avait en commun notre caractère de mioche et un sourire quasi-permanent. On était les plus positifs de la bande.

» Puis mes parents ont décidé, tout à fait arbitrairement et sans me consulter, qu'on allait partir au Japon. Mon père avait une compétition là-bas, et ma mère a trouvé que c'était un joli pays. J'ai pas eu le choix, en fait. J'étais un peu déboussolé de quitter toute mon ancienne vie. Mon caractère a changé, perceptiblement. J'suis devenu un peu plus adulte, mais j'ai gardé un sourire quasi-permanent, pour voiler ce que j'avais pu me prendre dans la figure dans la vie.
» Ils m'ont trouvé une école, pas trop loin de chez nous. Une école libre, en fait. Et bizarrement, j'ai eu l'impression de retourner à l'orphelinat. J'espère qu'il y aura des jolies filles pour me câliner, mais pas des autres gamins pour me frapper. "

STEP IV : Groupe désiré ?

JOYS CIRCUS SHADOWS TRALITY

_____________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sae
Administratrice - Fondatrice
avatar

Sexe : Féminin Messages : 722
Age : 25 Inscrit le : 01/02/2010

MessageSujet: Re: Sika est dans la place ! [Finish. 100%]   Dim 29 Jan - 22:36



Me voilà ! Encore désolé pour l'attente que tu ne méritais pas. J'aurais du demander à Cho de s'en occuper, mais j'ai pas réalisé sur le coup que lui serait là. Fin bref ! Vaut mieux tard que jamais, je viens de te lire et je peux donc procéder à ton.. EXAMEN ! Tu flippes j'espère ?

Alors déjà mon impression générale est très bonne, rassure toi. Tu écris bien, aussi bien au niveau de l’orthographe que dans ton style déjà bien marqué. Te lire était un plaisir. Tes descriptions et ton histoire étaient vraiment intéressantes et la touche de comédie est toujours quelque chose qui attire. On sent que tu as déjà ta manière d'écrire. Une écriture qui t'es spécifique ! Mais détaillons tout ça.

Tout d'abord la description physique ! J'ai beaucoup apprécié, pourtant c'est une partie qui peut rapidement se révéler ennuyeuse. J'apprécie que tu es donné tant "d'humanité" à ton personnage. Je veux dire par là que même si il est indéniablement mignon, il n'est pas parfait. Je pense notamment au "Il est tout mou." qui était fort bien cruel ! xD Pas mal de touches d'humour, j'ai kiffé quand tu énonces tout ce qu'il a et notamment son "z*sbaff*". ON DIT PÉNIS D'ABOREUUUUH. Le coup de la barrette à cheveux m'a marqué aussi ! Qu'il n'en mette pas trop souvent pitié. ♥ Bref, tu as tout décrit, de l'aspect général, aux petits détails, en passant par l'allure et le style vestimentaire. C'est donc tout bon pour cette partie !

Maintenant venons en à la partie psychologique, une de mes préférées car on repère à quel groupe va appartenir le personnage. Et il est claire que le tient est né pour être un Joys ! Tu lui as donné toutes les caractéristiques du Joys de base : super gai, plein de joie de vivre, bavard, généreux et plein d'affection, mais aussi impatient, maladroit, tête en l'air et j'en passe et des meilleurs. Un pur produit du Joysisme. ♥ Et je dois t'avouer que j'ai vraiment hate de le voir RP. Depuis le temps que j'attendais un Joy, je suis ravie d'en avoir un tel que lui. Rien à redire sur cette partie. Sika correspond parfaitement aux critères et l'écriture ne fait place à aucune tergiversion. J'apprécie aussi que tu es mis en place sa rivalité face aux Shadows, c'est très bien de déjà se placer dans le contexte. =)

Enfin pour terminer, l'histoire ! Notre petit Sika a quand même eu lui aussi droit à sa dose de malheurs, bien entendu. Parents moisis ? CHECK ! Décidément, les pensionnaires de Noma ont tous des géniteurs sortis tout droit d'enfer. ♥ Concernant cette partie, je dirais que c'est celle que j'apprécie le moins. C'est pas facile d'écrire toute une vie en quelques mots, donc je ne vais pas t'en vouloir, surtout que ça demeure bien écrit ! Tu t'es mis dans la peau de ton personnage, avec son propre langage et ça c'est cool. Tu nous a remis une fois de plus dans le contexte, on comprend comment il en est devenu à être un Joy et tout concorde. C'est donc, tu l'auras compris, encore une fois ok pour cette partie.

En conclusion et d'un point de vue général : je suis plus que carrément satisfaite ! Je suis donc vraiment ravie et fière d'affirmer que tu es LA PREMIÈRE JOYS de No Matter et que tu leur fais déjà sacrément honneur. Bienvenue dans le jeu...

Présentation VALIDÉE.


_____________________________________________________________________


Frédéric Beigbeder ▬ Fuir. Toujours. Et courir sans relâche. Et puis, un jour, s'arrêter pour dire à quelqu'un, en le regardant droit dans les yeux : c'est toi dont j'ai besoin, vraiment. Et le croire. Ce serait beau alors, de ne pas éclater de rire, d'avoir un peu peur, et de prendre des risques, de faire des trucs ridicules. Et de cesser de fuir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://no-matter.forumperso.com
 
Sika est dans la place ! [Finish. 100%]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Présentation du personnage :: Validés-
Sauter vers: