AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


 

Partagez | 
 

 « Eh.. Tu vois pas que j'écoute de la musique ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Ryûsei Kanamori

avatar

Sexe : Masculin Messages : 57
Age : 23 Inscrit le : 09/02/2012

MessageSujet: « Eh.. Tu vois pas que j'écoute de la musique ?    Jeu 9 Fév - 23:58


Ryûsei Kanamori

you're perfect when you shut up



ENTRE ATTIRANCE ET REJET
«UNE HISTOIRE DE GOUT
UNE HISTOIRE DE TOUT
UNE HISTOIRE DE PATIENCE
UNE HISTOIRE DE CONFIANCE»


    Ce qu'il faut savoir
    ▬ NOM : Kanamori
    ▬ PRÉNOMS : Ryûsei
    ▬ SEXE : Masculin
    ▬ AGE & DATE DE NAISSANCE : 6 Avril 1991 - 20 ans
    ▬ NATIONALITÉ : Japonaise
    ▬ ORIENTATION SEXUELLE : Héterosexuel à 100% mes amis !




Tu veux toucher ? Bah avec les yeux et uniquement avec
On ne se mentira pas, Ryû est un bel éphèbe, un corps élancé, pas spécialement grand, je dirais même dans la norme. Mais disons que ce que cachent ses vêtements ne déplaît aux yeux de personne, surtout pas aux quelques jeunes filles qui lui courent après.. En fait, pour ne pas faire trop stéréotypé et trop déjà vu, c'est le garçon qui attire sans le chercher. Il a de l'élégance, une sorte de prestance naturelle. Et ce même en jogging, comme quoi on peut être habillé très cool et rester un aimant à nanas.

Les cheveux bleu, il n'a jamais essayé de comprendre leur origine, c'est d'ailleurs une excentricité qu'il se permet de garder.. En même temps, connaissez-vous beaucoup de personnes aux cheveux bleu ? En effet, c'est pas courant !
Observez le se mouvoir, un régal pour qui sait se servir de ses yeux, sur certains, cette démarche aurait été dite provocatrice, voire même arrogante, sur lui.. On la qualifierait plutôt d'envoûtante, gracieuse. Bien souvent les mains dans les poches, son casque sur les oreilles - une véritable relique à ses yeux ce casque.. Quiconque y touche risque d'amèrement le regretter ! Nous disions donc, lorsqu'il se déplace, avec une sorte de nonchalance, il inspire la confiance, mais c'est une redoutable méprise, car derrière son apparence accueillante et très attractive, il reste un personnage solitaire qui n'apprécie pas spécialement que l'on vienne troubler sa tranquillité.

Son regard, des yeux tout aussi bleu que ses cheveux, à croire que ses géniteurs avaient fait exprès de cet assortiment si particulier !
Rares sont les moments où il n'a pas son portable dans les mains, véritable bijou, au même titre que son casque, il ne s'en sépare jamais. Aussi étonnant que cela puisse paraître, si personne n'est jamais avec Ryû, il semble toujours être en train de converser avec quelqu'un au travers du téléphone.

Son style vestimentaire ? Très banal, entre jean et jogging, entre sweat et pull.. Toujours dans les mêmes teintes, bleu ou blanc, car après tout, ce sont ses couleurs ! Le bleu de ses cheveux et le blanc de sa peau presque diaphane.. Comme je le disais, il n'est pas du genre bavard.. Je vous expliquerai plus tard pourquoi..

Certains disent qu'il est venu au pensionnat à cause de nombreuses bagarres et que ses parents n'en pouvaient plus de lui, pour confirmer leur version des faits, tous mentionnent les poignets de Ryû qui sont ornementés de plusieurs balafres, dont une cicatrice de 4cm le long de son avant bras droit. La plupart du temps, ces blessures restent cachées sous ses habits, mais dans les périodes plus estivales, quand il se revêt de t-shirts, elles deviennent visibles, tout comme la sculpture de certains de ses muscles, qui viennent corroborer avec la version du bagarreur.. Mais il n'en est rien, Ryû est tout simplement ceinture noire de karaté, mais il ne s'en vante pas, et n'a pas besoin de pratiquer cet art au sein du pensionnat.



Comment ça tu me comprends pas ?
Il y a toujours quelque chose à dire sur les autres, toujours ! et Ryû n'échappe pas à la règle. Ce n'est pas parce qu'il est fort attirant, aussi attirant que Justin Bieber à la sortie d'un concert, qu'il n'a aucun caractère comme le flétan auquel je l'ai comparé.. (J'espère vraiment qu'il n'y a pas de fans de Justin Bieber dans l'assemblée..)
Par quoi commencer ? Les qualités ? Les défauts ? On fait un pêle-mêle et on cite au fur et à mesure ? Bon on va dire que l'on va faire un peu un mélange de tout ce qui le caractérise !

Bien, on dira surement de Ryû qu'il est asocial, froid, réservé voire même méprisant, tout ça à cause de son envie de solitude et de tranquillité, ce qui peut se comprendre soit dit en passant ! Il n'est ni apathique, ni mesquin, ce n'est pas un enfoiré de première.. Il ne fait de mal à personne, mais ce n'est passon genre que de sauver la veuve et l'orphelin, loin de là, il se désintéresse totalement des soucis des autres, non pas que ce soit un garçon égocentrique, mais qu'il ne voit pas l'intérêt de s'investir pour quelqu'un en étant quasiment certain que si jamais il avait besoin d'aide, il pourrait crever la bouche ouverte que personne ne viendrait le voir. A partir de ça, il a rapidement décidé de laisser les autres dans leurs ennuis, et il gère les siens de son côté. Pour aller en adéquation avec ce que je viens de vous montrer de lui, il ne supporte pas que l'on vienne fouiner dans ses affaires, s'il ne s'intéresse pas aux autres, ce n'est pas pour qu'eux s'intéressent à lui et à ce qu'il fait. Il a ses emmerdes, ce n'est pas nécessaire de venir lui proposer une aide, ou de lui demande si ça va ? t'es sûr hein ? tu veux pas parler ? D'où sa son regard très sombre qui suffit bien souvent à calmer les ardeurs de n'importe qui !

Mais derrière cet aspect froid, il reste très agréable ce Ryû ! Amène lui des sucreries et ce sera ton meilleur ami, j'exagère mais c'est presque ça.. Il n'aime pas qu'on l'embête, mais il sait reconnaître les gens qui valent le coup (si t'as des bonbons tu vaux le coup !).. non je rigole, il n'a pas beaucoup d'amis. C'est l'unique récompense à son caractère de cochon, personne n'a en effet réussi à rester assez longtemps à ses côtés, au contact de son sale caractère, pour voir ce qui se cache au plus profond de ce gars-là. Je ne vais pas vous dire que sous cette carapace d'acier se cacher un cœur tendre en mal d'amour. Non non, ce n'est pas Ryû ça. C'est juste qu'il est blasé des gens et de leur comportement hypocrite. Je te tape dans le dos quand je suis face à toi, et je te crache à la figure quand t'as le dos tourné ! Voilà ce qu'il craint plus que tout, que ses amis ne le trahissent. Quitte à finir seul, autant l'être ad vitam eterneam..

Ce que je sais de lui.. C'est qu'il reste un chic type, enfin, c'est un garçon presque appréciable quand il s'y met vraiment. Cadeaux, soutien, sorties.. La totale, mais pour cela, il faut le conquérir, comment les plus grands généraux conquérait des territoires hostiles à leur présence ! Si jamais vous connaissez les Spaces Marines de Warhammer 40.000, c'en est un. Il ne peut être compris que par ceux qui lui ressemblent, et Dieu seul sait si quelqu'un lui ressemble en ce bas monde..



J'te préviens ma belle.. C'est pas une histoire intéressante

Un certain 6 avrill 1991.. C'est en cette date que je vis le jour. Qu'est-ce que vous voulez que j'vous dise ? (Toute la vérité rien qu'la vérité ? ♫) Que c'était épique ? Que le combat a duré plusieurs jours et que ma mère a failli y laisser sa vie ? Ce serait chiant et long à raconter, et en plus de ça ce serait faux. Donc non, ma naissance n'a pris qu'une demi heure à tout casser, ce fut un moment très douloureux pour ma mère, de ce que j'en sais, et un moment merveilleux pour mon père. Ils étaient heureux, un enfant, enfin, ils m'attendaient depuis longtemps, mais avec du recul je me demande si ils ne se foutaient pas un peu de ma gueule quand ils me racontaient ça enfant. Enfin laissez tomber, vous comprendrez plus tard, si vous êtes sages.

Après ? Bah je suis allé à l'école bande de benêts.. C'était très.. Enrichissant, on peut dire ça comme ça. Je m'ennuyais un peu. «Élève sérieux, silencieux, mais qui ne s'intègre que peu au groupe classe [...] Ryûsei devrait peut-être aller voir un spécialiste, car il ne parle même pas avec moi..» Un peu normal ma grande, comment tu veux parler quand tu es muet ? Mes parents ne le criaient pas sur tous les toits, et moi non plus.. (private joke) Donc oui, j'étais muet, il aura fallu un an à mes parents pour qu'ils s'en rendent compte, et après ça ils ont eu du mal à accepter que leur unique enfant ne soit pas capable de parler avec eux. Bien entendu après j'ai suivi un cursus adapté, j'ai appris le langage des signes.. Même s'il n'est devenu officiel et reconnu que des années plus tard dans certains pays.. Mais pas au Japon. Bien sûr je m'exprimais quand même comme on me l'apprenait (Bon, on se référera au wiki pour la LSF ce sera plus pratique pour nous !)

Je n'ai donc pas eu beaucoup d'amis, les muets c'est chiant, tu comprends rien à ce qu'ils racontent, mais eux par contre, ils comprennent tout ce que tu dis à propos d'eux.. Je me suis vite rendu compte que l'on se moquait de moi, l'être humain peut parfois être cruel avec son prochain. Les adultes eux étaient plutôt tolérants en fait, mais les enfants s'acharnaient sur moi, et même si j'avais été sourd, j'aurais pu le comprendre rien qu'à leurs grimaces.

Bon, mes parents m'ont aidé, m'ont soutenu, je ne peux pas dire qu'ils étaient ingrats, mais je sentais que ça les ennuyait véritablement que je sois handicapé. Enfin, ils m'ont aimé, c'est l'essentiel ! Sauf que je ne vivais qu'avec eux, je rentrais immédiatement des cours, ne participait pas aux cours du soir, puisque j'étais dans l'incapacité de répondre. Rapidement, dès que j'ai compris leur fonctionnement, je me suis fixé sur les ordinateurs et sur l'interface qu'ils créaient entre le monde et moi. Je pouvais parler avec n'importe qui sans limite. Personne ne pouvait comprendre que j'étais muet, une seconde vie.

Mes parents l'ont vite assimilé, et ils ne m'ont rien reproché. Après tout, combien d'adolescents japonais passent la majorité de leur temps devant l'ordinateur ? Une grande partie. J'en faisais partie, avec de bonnes raisons !






Rapidement est venu le lycée, le plus grand rassemblement de personnes que je n'avais jamais vu. Pas de grand changement, à part que j'étais encore plus perdu. Si, je me suis fait deux copains, qui ont fait l'effort de rester avec moi. C'était cool, je pouvais leur apprendre, et encore mieux, ils pouvaient m'apprendre un sacré nombre de choses ! C'était cool, mais au bout d'un certain temps, environ deux ans, on s'est perdus de vue, plus dans la même classe, plus aucun temps en commun.. Je continuais le karaté, oui oui je faisais du karaté en parallèle. J'étais le seul à ne jamais me plaindre, étrange n'est-ce pas ?


Qu'est-ce qui m'a amené à Noma ? Un petit ras-le-bol.. Le comportement de mes parents devenaient de plus en plus chiant à supporter. Ils en faisaient trop . Je n'ai pas attendu longtemps avant de me barrer de la maison. Et on pourrait presque dire que Noma m'a accueilli à bras ouverts. J'avais pris mes clic et mes clac, j'ai laissé un mot, un peu comme dans les films vous savez, j'ai rapidement expliqué ce qui me faisait quitter le domicile familial. J'ai fêté mon dix-huitième anniversaire là-bas.

Bien sûr, je sais que j'intrigue les autres, je sais ce qu'ils pensent de moi. Personne n'a idée de ce qui explique mon silence et mon.. mutisme reste mon secret. Je n'essaie pas de communiquer. Je me contente de vivre. De vivre comme je l'ai toujours fait, tranquillement et sans m'occuper de ce que les autres peuvent bien penser de moi. Peut-être qu'un jour quelqu'un sera assez brave, ou intelligent pour se dire que je suis peut-être muet.

The Sky The Limit




© Codes pour l'entièreté de la fiche : Moi-même
Merci de créditer ♥





Dernière édition par Ryûsei Kanamori le Sam 11 Fév - 1:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sae
Administratrice - Fondatrice
avatar

Sexe : Féminin Messages : 722
Age : 25 Inscrit le : 01/02/2010

MessageSujet: Re: « Eh.. Tu vois pas que j'écoute de la musique ?    Ven 10 Fév - 22:17


Ayé j'ai finis ! =D C'est partit pour le super commentaire made in Sae Naedoki alias, la fille qui peut te valider et te faire entrer dans un monde de luxure et de pailletes OU, chipoter et t'envoyer recommencer encore et encore ta présentation. Tu stresses ? C'est normal.

Non en réalité il n'y a pas de quoi ! Ta présentation était couleuh. Petite surprise de voir ce très joli codage au passage, je regrettes juste l'ombre que tu as ajouté au texte. Certes c'est très joli, mais je dois t'avouer que je n'ai pas réussi à lire. Ca tirait trop sur mes yeux. Mais à vrai dire, on s'en fout un peu là !

Commençons par la forme. Tu écris bien, je suis contente. =) Très peu de fautes, mais quelques passages d’inattention. Avec une relecture plus attentive, ça pourrait être niquel. Petite réserve pour les '...' dont l'utilisation m'a paru presque abusive à un certain moment. Mais à vrai dire là, je chipote un peu car à la base, tu es déjà bon ! ;D J'apprécie la recherche de vocabulaire varié !

Pour tes descriptions, physique et psychologique, je n'ai pas grand chose à dire. Ce qui entre nous, est une bonne nouvelle ! ^^ C'est simple, claire, fluide. Hallelujah. Et il y a un truc que j'aime vraiment beaucoup dans ton personnage : c'est son caractère qui respecte vraiment les fondamentaux des Trality. Parfois, certains personnages ont un peu trop tendance à virer Shadow tu vois ? Le tien est vraiment axé sur l'ennui, l'impassibilité, le calme et la retenu. De la même manière, tu respectes très bien la neutralité du clan. Pas méchant, mais pas vraiment gentil non plus. Juste entre les deux. Je te félicite, sur ce coup ! Il est vraiment fait pour être Trality.

Enfin l'histoire ! C'est toujours le passage que je préfère car c'est là qu'on en apprend vraiment plus sur le personnage. Évidement, la "petite" chose qui relève le tout de ta présentation et qui rend ton histoire très attrayante est bien : son handicap. Qu'il soit tout simplement muet est VRAIMENT une idée géniale ! ;D C'est ingénieux, original et ça va être très intéressant de faire avec cette difficulté en RP. Je suis heureuse que tu nous ais épargné les clichés et que ton personnage soit au fond, très réaliste et simple. Ça le rend beaucoup plus intéressant à mon gout.

Donc en conclusion, c'est bien tout ça ! =D Tu as de bonnes idées et de bonnes bases d'écriture. Certains passages sont peut être écris trop rapidement et mériteraient plus de travail, mais je ne peux vraiment pas t'en vouloir. Belle présentation, vraiment. ^^

Tu es validé of course. Bienvenue chez les Trality !


_____________________________________________________________________


Frédéric Beigbeder ▬ Fuir. Toujours. Et courir sans relâche. Et puis, un jour, s'arrêter pour dire à quelqu'un, en le regardant droit dans les yeux : c'est toi dont j'ai besoin, vraiment. Et le croire. Ce serait beau alors, de ne pas éclater de rire, d'avoir un peu peur, et de prendre des risques, de faire des trucs ridicules. Et de cesser de fuir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://no-matter.forumperso.com
 
« Eh.. Tu vois pas que j'écoute de la musique ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Présentation du personnage :: Validés-
Sauter vers: