AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


 

Partagez | 
 

 << C'est tellement facile de philosopher quand on a pas le sang qui pourri. >> [FINI]

Aller en bas 
AuteurMessage
Texel Textor

avatar

Sexe : Féminin Messages : 75
Age : 23 Inscrit le : 02/03/2012

MessageSujet: << C'est tellement facile de philosopher quand on a pas le sang qui pourri. >> [FINI]   Ven 2 Mar - 19:57


      ▬ NOM : D'après ma mère, mon père se serait nommé Textor, mais j'en suis pas tout à fait sur ...
      ▬ PRÉNOMS : Texel, ça rime un peu avec tekel quoi...
      ▬ SEXE : "MOULE" c'est comme ça que les mecs nous appellent non?
      ▬ AGE & DATE DE NAISSANCE : On m'en demande trop là... Mes neuronnes ont tendance à être grillées, on me le dit souvent. Que je me souvienne, je suis arrivée sur terre le 07/07/1994, c'est ce qu'indique ma carte d'identité je crois.
      ▬ NATIONALITÉ : Avant de venir ici, j'avais toujours vécue en France. Je suppose qu'il faut en déduire française?
      ▬ ORIENTATION SEXUELLE : Franchement, tant que ça me procure du plaisir, j'm'en fous.


<< -Mais je n'ai nulle envie d'aller chez les fous
- Oh ! vous ne sauriez faire autrement, ici, tout le monde est fou. Je suis fou. Vous êtes folle.
- Comment savez-vous que je suis folle ?
- Il faut croire que vous l'êtes, sinon, vous ne seriez pas venue ici. >>


STEP I : << Mangez moi, mangez moi, mangez moi! ♪ >>

Mon corps fait peur. Quand je le regarde dans le miroir, j'ai l'impression de voir un cadavre. Cette peau blanche, aussi blanche que la poudre que je prends, ces yeux tellement défoncés que je me souviens même plus de leur vraie couleur, ce corps si mince qui me donne l'air d'une anorexique, comme si on pouvait le casser en deux d'un coup de vent, je trouve ce cadavre si séduisant. J'ai l'impression de ressembler à Jennifer Charles et je trouve cette idée plaisante.
Mes cheveux sont longs, très longs, lisses, et je ne m'en occupe pas. Ils fourchent, ils ont des noeuds, je les perds par dizaines, ils s'accrochent dans mon écarteur, mais je les aime bien, ils me donnent un certain style, un peu négligé, mais classe. Ils font bien ressortirent mon visage fin et osseux sur ma petite tête. En parlant de petit, il n'y a pas que la tête. Toute ma corpulance est minuscule, ma taille, ma poitrine, même mes pieds. Mais c'est bien d'être quelque chose de petit, je passe inaperçue, j'ai l'air innofensive. Je confirme, les apparences sont trompeuses.
Je suppose qu'il faudrait parler de ma façon de m'habiller. Cela me déplait... Bref, je m'habille comme je peux, avec ce qui me passe sous la main. Je ne suis pas trop difficile à ce niveau la. J'aime tout, les robes, les jeans, les chemises... Tout quoi. Et tout me va, généralement. Surtout les habits de couleur rouge, forcément, avec des cheveux noirs comme les miens. Certains trouvent que je ressemble à un clochard, et il m'arrive de les comprendre quand je vois les trous dans mes habits faits par des cendres de tout ce que je fume.

STEP II : << I don't give a shit!>> Comme le nounours dans la pub de canal +, ouais.

Je suis ce que l'on appelle "personne inutile à la société". Je n'apporte rien à personne, juste des problèmes, je coûte cher et n'apporte rien de positif, si une personne ne me donne ne serait ce qu'un minimum d'importance, elle se fera forcément du soucis pour moi. Je suis une fille incontrolable, je manque de respect à tout le monde, sans exeption. Moi même je me qualifie de déchue de la société. Je passe mon temps à me droguer, et quand j'ai plus de quoi me percher, je bois des litres et des litres de bières. En vrai, je suis constement dans un état second. La preuve, j'ai toujours un flacon de poppers au fond de mon sac, pour les cas d'extrême urgence. Mon seul soucis est d'ailleurs de savoir comment je vais pouvoir me procurer de quoi consommer. On comprend pourquoi j'ai loupé mes études... Mais je ne le regrette même pas. J'aime être une toxico'.
Il ne faut pas croire qu'il n'y a que du mauvais en moins, certes, je suis colérique, têtue et il m'arrive d'être aigrie, mais il n'est pas rare que je sois une fille agréable si j'apprécie la personne en face de moi. Je suis marrante, même si j'ai tendance à avoir un humour noir, je sais quand même me contrôler et ne pas vexer la personne à qui j'adresse mes blagues. Quand j'ai une dicussion sérieuse, je sais être cultivée et donc me rendre interressante, mais c'est vraiment que en cas de discussion vraiment sérieuse... Sinon je suis toujours à côté de la plaque dans un délire que je suis seule à comprendre, enfin, je crois... Il est vrai que je suis une fille bizarre, associale quand je me retrouve avec plus de 5 personnes, mais j'aime ce côté la chez moi.
Je ne sors pas beaucoup, je n'y vois pas l'interet, j'aime bien rester seule dans ma chambre, à écouter de la musique. C'est vraiment quelque chose que j'apprécie.
Je m'estime encore comme une enfant dans ma tête.

▬ STEP III : J'utilise le shampoing "DOPE" depuis des années.

Certains diront que j'ai eu une enfance de merde, mais je ne suis pas de cette avis. C'est vrai que je n'ai jamais eu de père, et je ne veux même pas savoir pourquoi, je suppose bien que ma mère était un peu la trainée du quartier hein, mais au moins ma mère a su m'élever à peu près correctement tout en me laissant des libertés. En gros, j'ai toujours fais ce que je voulais. Je m'amusais. Je n'avais vraiment pas de quoi me plaindre, ma mère était toujours adorable avec moi, elle me nourrissait bien et me traitait comme une reine. En même temps, j'étais son seul espoir, ça faisait déjà quelques années qu'elle avait laissé tomber l'idée de se marier et qu'elle avait sombré dans l'alcool. La seule chose que je lui reproche vraiment, c'est de ne pas m'avoir mis de limite, de ne pas avoir eu d'autorité sur moi. C'est vrai, à 14 ans, ma vie se résumait déjà à alcool, sexe et drogue, elle aurait pu faire quelque chose pour m'en empêcher.
En même temps, si je lui avais demandé ce qu'elle faisait à mon âge actuel elle m'aurait sans aucun doute répondu "Je sniffais de l'héroïne ma chérie".
Bref, un jour, ma mère a eu honte de m'avoir laisser devenir ce que je suis. Alors elle a appellé la gentille petite tante de l'autre bout du monde qui habite au Japon pour lui demander si elle pouvait m'y envoyer. Ma tante qui a bon coeur, bien sûr, même si elle n'a pas de place pour me loger chez elle, a proposé à ma mère de chercher un pensionnat pour moi. C'est ainsi que je me retrouve dans ce pensionnat de fou ...





STEP IV : Vous... Vous faites la gueule parce que vous êtes moches?

JOYS CIRCUS SHADOWS TRALITY




Dernière édition par Texel Textor le Ven 2 Mar - 22:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chōji
Administrateur Violeur !
Dévore moi si tu l'oses...
avatar

Sexe : Masculin Messages : 307
Age : 26 Inscrit le : 14/01/2012

MessageSujet: Re: << C'est tellement facile de philosopher quand on a pas le sang qui pourri. >> [FINI]   Ven 2 Mar - 22:01

    Bonjour/Bonsoir & Rebienvenue sur Noma! :-)

    Je n'irais pas jusqu'à dire Moule parce que c'est vraiment moche comme terme, mais bon, si tu insistes, tu seras ma petite moule à moi ♥

    [Description physique] Oh la vieille chanson ! Toute mon enfance ! Mangez moiii, mangez moiii~ Bref. Ne me demande pas pourquoi, mais ton perso' me rappelle Sae, la fonda. C'est aussi une fan du rouge. Sinon, très peu de fautes, et ton personnage me semble intéressant. "Les choses ne sont pas ce qu'elles semblent être" n'est-ce pas ? Je m'en vais de suite lire la suite :-).

    [Description mentale] Ben voyons, une toxico, et une! Je sens que tu auras beaucoup d'amis. Ou pas. Enfin, ce qui compte, c'est que tu écrives bien ! Oui, oui, mademoiselle, c'est bien écrit! Très peu de fautes (Sauf un E disparu dans le mot Délire mais bon, sans doute dû à la distraction~). Je suis impatient de te voir rôler dans Noma !

    [Histoire] Dopdop ! Moi pas, je préfère... Okay, je m'égare. Ton histoire est courte, simple, précise, t'en viens aux faits - que demande le peuple ?! C'est parfait ! Je n'ai rien à dire si ce n'est que ca ne doit pas être triste de te croiser dans la rue /o\


  • Je peux donc avec fierté t'annoncer que tu es validée ! ~

_____________________________________________________________________

[list]
Co-Admin - Chōji Ikeda
Stamp by Kennedy.
DC-Allan&Erza
[list]
« The question is; Who care ?»

SAE NAEDOKI M'A DIT
-Je suis quelqu'un d'ouvert.
-Ouvert des cuisses, ouais !
[/list:u]
[/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Texel Textor

avatar

Sexe : Féminin Messages : 75
Age : 23 Inscrit le : 02/03/2012

MessageSujet: Re: << C'est tellement facile de philosopher quand on a pas le sang qui pourri. >> [FINI]   Ven 2 Mar - 22:21

Ho ho, ça me plaît d'être ta moule ♥

Elle devait pas être toute nette ton enfance quand même. xD

Pour une fois qu'on m'en demande pas trop pour l'histoire. \O/ Contente que pas présa soit potable, sur ce, je m'envole chercher un sujet de RP!
Et merci :3

_____________________________________________________________________

~ Moi, je n'ai pas besoin d'ailes pour m'envoler ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: << C'est tellement facile de philosopher quand on a pas le sang qui pourri. >> [FINI]   

Revenir en haut Aller en bas
 
<< C'est tellement facile de philosopher quand on a pas le sang qui pourri. >> [FINI]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Présentation du personnage :: Validés-
Sauter vers: