AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


 

Partagez | 
 

 Naito. Keiko. Flemme.

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Naito. Keiko. Flemme.   Mer 14 Mar - 21:39


      ▬ NOM : Naito
      ▬ PRÉNOMS : Keiko
      ▬ SEXE : "Vous me demandez ça à cause de mes longs cheveux hein ??? Homme ! Je suis un homme !”
      ▬ AGE & DATE DE NAISSANCE : 17 ans, né le 15/06/1994
      ▬ NATIONALITÉ : Japonaise de part son père, Européenne de part sa mère.
      ▬ ORIENTATION SEXUELLE : “Je ne me préoccupe pas de ce genre de choses telles que l’amour ou le sexe. Cela n’a aucun intérêt pour moi.”


STEP I : Description physique

Keiko est de taille honorable pour un japonais, 1m74, il s’est forgé une bonne musculature grâce à ses divers entraînements à l’épée. Il a de longs cheveux violets qui sont, à la base, d’un noir de jais. Il les teint régulièrement depuis l’âge de 15 ans, aucune raison particulière à ce geste, si ce n’est qu’il aime cette couleur. Ils sont généralement lisses mais un peu de pluie ou d’humidité et les voilà ondulés. Non, Keiko n’utilise pas le shampooing « Liss intense » anti frizottis 48h (Comme quoi, il suffit de mettre de belles nanas dans des pubs et les mecs s’intéressent aux produits de beauté…) Enfin bref. Il a des yeux bleu azur, héritage d’une mère inconnue. Il a une peau blanche, lisse et douce comme celle d’une poupée. Autant vous dire que cela le complexe parfois. En effet, il lui arrive fréquemment d’être pris pour une femme, notamment à cause de ses longs cheveux mais aussi car il a le visage, à son grand regret, assez féminin.

Côté vêtement, Keiko a deux « modes » :

Le « mode » étudiant normal. Pour passer un maximum inaperçu Keiko s’habille simplement, sobrement. Il s’habille de la sorte lorsqu’il est hors de chez lui (lycée, la ville etc.). Il ne porte jamais de bijoux, jamais de couleurs clairs ou flashy.

Le « mode » entraînement. Lorsqu’il fait du sport, de la méditation ou pratique l’entrainement au sabre, il porte alors le fameux Hakama par-dessus un kimono.


STEP II : Description psychologique

Blasé. Rien que ce simple mot décrit parfaitement le trait de caractère dominant de notre jeune protagoniste et, par la même occasion, vous aiguille sur son prédominé groupe d’appartenance.

Keiko est un jeune homme blasé, las (il est là aussi). Rien ne le passionne, rien ne lui donne envie, mis à part bien entendu son sabre. Ah ça pour ça il en a de la motivation. Mais nous y reviendront plus tard. Notre cher ami est une personne simple, franche quoique assez discrète. Il est de nature plutôt réservée, il parle peu mais va droit au but. Surtout lorsqu’on porte atteinte à sa virilité.

Keiko est donc une personne assez réservée, il parle peu de lui, non pas qu’il ait des choses à cacher mais plutôt parce que ça le fait chier de parler de lui. Soyons clair dès le départ, tout le fait chier. Lors d’un discussion il peut sortir une dizaine de fois « Bien sûr », non pas qu’il soit d’accord avec vous, c’est sa façon à lui de prendre part le moins possible à un dialogue et de vous signifier habilement que vous l’emmerdez. Au début vous allez sûrement le trouver gentil, mais une fois que vous aurez compris sa manière d’être avec les autres, vous le trouverez beaucoup moins sympathique. Il n’a pas un fond méchant, c’est juste que votre vie, sa vie, ne l’intéresse pas le moins du monde.

Mis à part, ça lui est arrivé, rarement certes, d’avoir des amis. Avec des personnes de confiance, il se montre relativement plus présent, plus intéressé. Mais la confiance est une chose difficile à acquérir.


STEP III : Histoire

Avant de pouvoir comprendre l’histoire de Keiko, il faut s’intéresser d’abord à ses parents.

D’un côté il y a son père, Ryûsuke Naito, un policier loyal et travailleur. Il a raccroché son métier qu’il jugeait alors trop dangereux lorsque Keiko naquit et acheta un dojo. De l’autre côté il y a sa mère, jeune européenne venue au Japon pour accomplir son rêve. Keiko ignore tout de sa génitrice, son père ne parlant jamais d’elle. Il lui a seulement raconté qu’ils se sont beaucoup aimés, mais que leur objectif était différent. Ryûsuke voulait avoir une famille alors que sa mère voulait accomplir son rêve. Mais lorsqu’elle tomba enceinte, il était hors de question qu’elle avorte. Ils passèrent donc un accord : Elle mettait cet enfant au monde mais elle ne voulait pas en entendre parler. Charmant je sais. Ryûsuke en était accablé mais cet enfant était tout ce qu’il désirait au monde, il accepta donc le marché et une fois l’accouchement terminé, il emmena son enfant, son fils, loin.

Keiko grandit donc avec son seul père, et quelques bribes de l’histoire de sa mère. Le fait que sa mère préférait son rêve à son propre fils le réconforta dans l’idée qu’il s’était fait que les humains se faisaient inutilement souffrir et qu’ils n’étaient pas faits pour vivre ensemble. Bien que son père n’était pas un grand sentimental, Keiko se savait aimer. Ces deux paradoxes, amour et abandon, ne l’aida pas vraiment à devenir un model équilibré.

Notre jeune ami grandit dans le dojo de son père et en est naturellement venu à aimer les arts martiaux et le maniement de l'épée. C'est là son seul hobbie. Il étudia dans un collège réservé exclusivement aux garçons, choix personnel. Depuis sa plus tendre enfance il se sent plus à l'aise avec les personnes du même sexe. Il ne connait pas l'attirance, ni l'amour à part l'amour familial. Keiko n'est pas un cancre mais n'est pas non plus l'élève parfait. Il étudie suffisamment pour ne pas avoir de problème mais pas trop pour ne pas se faire remarquer. Mais à la fin du collège, la toute petite famille commence à manquer d'argent. On ne peut pas dire que le dojo familial rapporte énormément. Ainsi, Keiko, à la demande de son père, choisit un pensionnat pas trop cher dans lequel il pourrait continuer ses études et peut être trouver le métier de ses rêves? Ouais faut pas trop y croire quand même. Lui et les études hein... Qu'est ce qu'il veut faire de sa vie? Ah la bonne blague. Enfin bref, Keiko choisit donc No Matter pour son bas prix. Oui uniquement, quoi parce que c'est un pensionnat exceptionnel ? J'avais pas remarqué ( :P ).


STEP IV : Groupe désiré ?

JOYS CIRCUS SHADOWS TRALITY
Revenir en haut Aller en bas
Sae
Administratrice - Fondatrice
avatar

Sexe : Féminin Messages : 722
Age : 25 Inscrit le : 01/02/2010

MessageSujet: Re: Naito. Keiko. Flemme.   Mer 14 Mar - 23:09


YO KEIKO ! Je m'excuse auprès de toi aussi, j'ai validé une présentation qui a été écrite après la tienne. J'ai pas fais gaffe. Mais bon, je me dépêche de corriger cette erreur du coup. :) *enchaine les validations comme une déesse* (ou pas) !

Déjà, Saito Hajime hein ♥. Je suis deg je voulais me le réserver pour un futur DC. Non je t'en veux pas va - ou presque pas. Il convient bien à ton personnage d'ailleurs. Niveau description, rien à redire. J'ai bien aimé les détails un peu stupides GENRE : " Non, Keiko n’utilise pas le shampooing « Liss intense » anti frizottis 48h " Yeh man. Encore heureux ! Qu'il se rassure, je ne le prendrais pas pour une femme personnellement. Dommage qu'il ne soit semblerait-il pas très intéressé par les plaisirs de la chaire d'ailleurs...

Niveau mental, il est TOTALEMENT Trality. La pour le coup, le côté blasé, las de tout, ennuyé, ni vraiment bon, ni vraiment mauvais : du pur Trality. Je suis contente, car on a parfois des Trality limite Shadow qui s'énervent pour un rien, donc. C'est ok sur ce point aussi.

Pour l'histoire : sa mère est une garce. ♥ Heureusement que papa est là hein ? Bref, rien à redire non plus. J'ai même pas vu de fautes je crois. En tout cas, j'ai pas gaffe. Mais c'est triste, maintenant on est sur que le mec boude
non seulement les gens, mais aussi leurs corps ! ON VA LUI APPRENDRE L'AMOUR SOUS TOUTES SES FORMES NOUS !

Et SI, Noma est exceptionnel oh ! Et pas uniquement pour son bas prix. ;D

Tu es bien sûr validé Keiko. Ça me stresse que t'es inversé le nom et le prénom - ou pas. Welcome !

_____________________________________________________________________


Frédéric Beigbeder ▬ Fuir. Toujours. Et courir sans relâche. Et puis, un jour, s'arrêter pour dire à quelqu'un, en le regardant droit dans les yeux : c'est toi dont j'ai besoin, vraiment. Et le croire. Ce serait beau alors, de ne pas éclater de rire, d'avoir un peu peur, et de prendre des risques, de faire des trucs ridicules. Et de cesser de fuir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://no-matter.forumperso.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Naito. Keiko. Flemme.   Mer 14 Mar - 23:23

Bien sûr. *Mode Keiko ON*

Merci m'zelle ! Tout d'abord, pour avoir connu les joies (ou pas) de l'administration je ne peux pas t'en vouloir de m'avoir légèrement oublié (moi rancunier?). Les admins sont trop souvent sollicités de maintes façons par les petits membres qui peuplent les forums mais heureusement, les admins ont le pouvoir et donc leur rend au centuple! (Bon par contre là j'ai un peu peur vu que je suis tout en bas de la chaine alimentaire... *donne une chupa-chups ) la Déesse*)

Ensuite, navré (ou pas) de t'avoir volé Saito, fallait être plus rapide :P

Et NON je n'ai pas inversé son nom et son prénom ! Je simplement suivie la coutume japonaise qui exige de se présenter par son nom de famille... Mais bon c'est un détail.

A bientôt en rp :)

Revenir en haut Aller en bas
Chōji
Administrateur Violeur !
Dévore moi si tu l'oses...
avatar

Sexe : Masculin Messages : 307
Age : 26 Inscrit le : 14/01/2012

MessageSujet: Re: Naito. Keiko. Flemme.   Jeu 15 Mar - 6:10

  • Bienvenue à ce nouveau Trality, Sae a bosser dur je vois ♥ (ILoveyou)
    Bref, amuse toi bien parmi nous, j'espère avoir bientôt plus de temps libre pour lire cette fiche pleinement :-)

_____________________________________________________________________

[list]
Co-Admin - Chōji Ikeda
Stamp by Kennedy.
DC-Allan&Erza
[list]
« The question is; Who care ?»

SAE NAEDOKI M'A DIT
-Je suis quelqu'un d'ouvert.
-Ouvert des cuisses, ouais !
[/list:u]
[/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Naito. Keiko. Flemme.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Naito. Keiko. Flemme.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Présentation du personnage :: Validés-
Sauter vers: