AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


 

Partagez | 
 

 Nalfeïn N. Arandiel - Un elfe ? Non non... juste des parents aux goûts bizarres...

Aller en bas 
AuteurMessage
Nalfeïn N Arandiel

avatar

Sexe : Féminin Messages : 14
Age : 25 Inscrit le : 16/03/2012

MessageSujet: Nalfeïn N. Arandiel - Un elfe ? Non non... juste des parents aux goûts bizarres...   Ven 16 Mar - 22:15


      ▬ NOM : Arandiel
      ▬ PRÉNOMS : Nalfeïn, Niel
      ▬ SEXE : Mâle
      ▬ AGE & DATE DE NAISSANCE : 20 mars
      ▬ NATIONALITÉ : Unknow
      ▬ ORIENTATION SEXUELLE : Homo



STEP I : Description physique

Une tête ronde, des cheveux d’un noir plus profond que les ténèbres dégoulinant sur ses épaules rondes et douces. Une peau pale et lisse comme la toile du peintre, deux yeux d’un magnifique bleu, presque irréel. Un visage en goutte d’eau renversée, un nez droit pointant légèrement vers le haut, une bouche douce comme des pétales de fleurs aux lèvres pleines sans être trop pulpeuses.

Son corps aux courbes douces et harmonieuses bouge sous la lumière dorée de la fin d'une journée d’automne, ses omoplates roulent sous la peau blanche, ses grandes mains serrent les manches d’un vêtement blanc qui lui découvre les épaules.
Ses hanches fines, et son fessier rebondi sont moulés dans un jeans délavé, un trou au genoux droit et des revers pour essayer de raccourcir les jambes du pantalon trop long.

De fins petits petons sont molletonné dans d’épaisses chaussettes noires, et il va prendre un polochon dans ses bras menus. Nichant son nez dedans il s’assied par terre et regarde par la fenêtre, d’où s’écoulait la lumière dorée, d'un regard lointain et enfantin.

Le plus significatif sur Nalf c'est peut être bien son tatouage étrange sur son épaule droite et les trois/quatre cicatrices profondes sur son torse. Autrement Nalf n'est qu'un coup de vent, on ne retient pas très bien son visage et sa discrétion jure affreusement avec son envie de sautiller partout et son doux sourire.

STEP II : Description psychologique

Que dire ? Nalfeïn est assez étrange parfois, tantôt sautillant partout, tantôt calme et errant comme un fantôme dans les couloirs... mais ne vous y fier pas ! Il à bien un but, de toute façon vous le croiserez et vous oublierez bien vite qu'il est passé à quelques centimètres de vous. Il semble sans but mais s'il marche c'est bien pour un endroit précis, appelé ou pour ses envies...à voir.

Nalf reste un peu un enfant, il n'est pas très intelligent mais il n'est pas bête non plus. Il lui arrive de passer du rire au larme très facilement, mais en général c'est un garçon joyeux et sympathique. Très serviable aussi. Contre un peu de sou il peu s'arranger pour beaucoup de chose, mais n'essayer pas de négocier un prix avec Nalf' c'est son prix ou rien du tout.
Après il arrive qu'il veuille faire une chose pour son plaisir à lui et pas celui des autres... comme tout le monde, il aime apprécier des petit moments comme : s'allonger dans l'herbe et regarder les nuages, écouter de la musique et regarder la pluie tomber. Rêver à une adorable romance? Savourer une tartelette aux fraises...

Tant de petite choses qui le rendent joyeux, tant de petite choses qui fait son quotidien. La vie..les journées de Nalfeïn sont faites de petites habitudes qu'il ne vaux mieux pas déranger... on ne sait jamais ce que cache Nalfeïn sur lui.
Il est arrivé de retrouver des sortes d'aiguilles fines dans ses affaires... on ne sait pas à quoi ça sert mais c'est sûrement dangereux. Ha... méfiez vous de son jeux de cartes aussi, les malheureux qui on manipuler les cartes ont perdu des morceaux de doigts...

Bref, un quotidien bizarre pour un jeune homme bizarre...

STEP III : Histoire

Cette histoire est plutôt nulle mais je vous la raconte tout de même… petits curieux !
Nalfeïn fut conçue sur le siège arrière d’une carcasse de ford anglia quelque part en Angleterre. Les parents étaient deux jeunes un peu bourrés.

Plus tard quand le test de grossesse fut positif le choc pour les jeunes gens fut plutôt brutal : un enfant en conception. La première pensée fut d’avorter… de retirer le parasite effrayant par le biais de la chirurgie, mais finalement… ils décidèrent de garder l’enfant. Après tout, fonder une famille –même sans les liens du mariage- n’était pas si mal ?
Alors Sirielle et Andrew Arandil eut un sourire de connivence, leur bonheur ne pouvait pas être plus beau. Quoi que ? Bah si, Andrew hérita de la galerie d’art de son grand père et en devint le propriétaire, avec l’aide de sa tendre aimée ils géraient les affaires avec succès.

La vie allait bon train, Nalf’ allait naître dans un milieu vraiment aisé.

Une fois arrivé en ce bas monde, Nalf arriva dans une famille plutôt nombreuse et envahissante. Les oncles, les tantes, les cousins, les grand-tante ne manquaient pas… il y en avait à la pelle même ! Au début, quand le monde n’était qu’insouciance, jeux colorés, et bouillies en pot Nalfeïn ne faisait pas tellement attention à toute cette agitation autour de lui, qui au fil du temps, se calma.

Les années passaient, ses parents étaient de moins ne moins présent. Mais il y avait toujours quelqu’un pour garder Nalfeïn… un oncle, une tante. Bref, toujours quelqu’un de disponible. Surtout un oncle, Mark, il adorait passer du temps avec le p’tiot, et puis il était très proche de son frère aussi. Mais il devint aussi très proche de Nalf… enfin ça commença quand Nalfeïn avait quelque 13 années, sa beauté rivalisait avec celle des tableaux de ses parents. Le jeune garçonnet troublait les esprits, ses cheveux noirs, ses grands ronds yeux d’un bleu si profond digne du mélange du plus inventif des peintres ! Sa peau blanche, telle la toile du peintre visible sous une dégoulinure ténébreuse et deux morceaux de ciel. Un corps fin, comme une poupée grandeur nature. L’enfant innocent qu’il était n’avait pas conscience de sa beauté, jusqu’à qu’on la lui fasse comprendre.
Mark le lavait, comme à son habitude avant d’aller au lit, nombre de fois il l’avait vue nu, il l’avait vu grandir… Mais cette année là changea complètement Nalfeïn. Ce jour là même… Mark rinça le corps du petit garçon et le prit ensuite dans une serviette et le mis sur son lit cherchant ensuite un pyjama propre. En se retournant Mark ne vit plus Nalfeïn sur le lit, mais devant la grande fenêtre qui prenait tout le mur, la lumière doré de fin de journée dessinait joliment le contour de son corps. C’était une image absolument merveilleuse. L’adulte attendis que Nalfeïn revint vers lui pour l’habiller mais le petit garçon refusa et se coucha sur son lit nu. Mark le rejoint et caressa son corps d’une main. En réalité il se passa un peu plus que des caresses chastes.

Le plus bizarre fut que Nalfeïn ne s’en souciait pas, ou du moins il ne voyais pas le mal dans ce s’était passé. Rongé par tant de pensées et de remords, Mark se demanda pourquoi… pourquoi avait-il fait ça ?
Puis cela recommença… encore… et encore.
Le pauvre homme ne comprenait pas bien, Nalfeïn l’aguichait ? Non il ne faisait rien de particulier à part être là immobile et nu. Plus en grandissant Nalfeïn comprenait son atout, et il commençait à en jouer, ses expériences se firent alors sur le seul qui venait souvent de voir : Mark. Le pauvre ne comprenait même pas qu’il se faisait purement manipuler par cet enfant, ce démon à l’allure d’ange.

Les années passèrent jusqu’à atteindre 17 années. Le petit enfant avait bien poussé et sa beauté était toujours aussi fascinante. Bien que Nalfeïn avait l’air un peu bizarre cela n’inquiétait personne, après tout ce n’était qu’un infime détail : l’on ne voyait que sa beauté. Qualité qui devint vite un défaut qui le rongea peu à peu. De temps en temps il donnait son corps pour se faire du fric ou pour le plaisir simplement, mais ce n’était qu’à Mark ou à des hommes beaucoup plus vieux que lui, au moins de l’âge de Mark qui en avait 20 de plus que lui. Au début l’on pensait Nalfeïn normal, un garçon un peu effacé et pourtant très attiré par les hommes murs, Mark et lui étaient plutôt proches vue ce qu’ils faisaient ensembles. Mais peu à peu son comportement se dégrada, on n’expliquait pas ses étranges crises de peur ou son comportement qui changeait du tout au tout ; Nalfeïn adorable garçon se changeait en un garçon violent et méchant. La descente aux enfers commença, les visites chez les psychologues, les prescriptions sans fin de médicaments… les analyses médicales, les allez retour à l’hôpital…
La vie sociale de Nalfeïn frôlait le néant, au lycée tout devenait difficile, les autres élèves commençaient à avoir peur de lui, seul deux de ses amis arrivaient à le supporter, les profs ne pouvaient plus l’encadrer par contre… c’était heure de colle sur heure de colle. Absences à répétitions et silences… de longues journées où il ne disait mot où il ne bougeait à peine…

Puis rapidement vint l’enfermement, il fallait mettre un terme à tout ça. Le soigner…
Ce fut long, ce fut fastidieux… et ce fut douloureux surtout pour Nalfeïn.
Privé de sortie, privé de sa famille, de ses amis… de ses plaisirs.

Au début ça empirait, puis peu à peu ça se calma, il le fallait, c’était la seule solution pour qu’il retourne à une vie disons…presque normale.
Ce qu’il à vécu là-bas est classé secret défense… non je plaisante, mais ce n’est pas très intéressant à raconter. Les longues discutions, analyses, les prises de médicaments et les violentes crises ? Ce serait trop long à raconter, autant lire les rapports journaliers des médecins…
Bref, vraiment rien de très intéressant. Puisque tout cela a été calmé. Tout ce qui reste c’est parfois quelques changements d’humeur très rapide et une façon de se comporter comme s’il planait un peu alors qu’il a toutes ses capacités intellectuelles. Non, Nalf est juste un peu bizarre. Bref, après il a atterris à Noma… comment ? Vous devinez pas ? Bah ses parents n’en voulaient plus en gros, inconsciemment ils ne voulaient pas d’un fou dans leur famille, alors fallait bien trouver un endroit où il serait liquidé rapidement. Sauf que…le ptiot survivait bien, il arriva à ses vingt ans sans trop de soucis, avec son minois qu’on oublie vite et son aura fantomatique c’était du gâteau, mais c’est surtout grâce à ses « compétences » qu’il arrivait à vivre. Je suppose que vous ne tarderez pas à comprendre de quel genre il est.
Bref, le ptiot comme on l’appel… sait se faire apprécier parfois, et se faire oublier aussi.


STEP IV : Groupe désiré ?

JOYS CIRCUS SHADOWS TRALITY


Dernière édition par Nalfeïn N Arandiel le Mar 27 Mar - 15:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nalfeïn N Arandiel

avatar

Sexe : Féminin Messages : 14
Age : 25 Inscrit le : 16/03/2012

MessageSujet: Re: Nalfeïn N. Arandiel - Un elfe ? Non non... juste des parents aux goûts bizarres...   Mer 21 Mar - 23:53

Je double poste pour dire que j'ai terminée ma fiche :D ♫~

_____________________________________________________________________

Oh de lali, Oh de lali,
Quel beau jour vraiment !

Steelblue ♥️~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sae
Administratrice - Fondatrice
avatar

Sexe : Féminin Messages : 722
Age : 25 Inscrit le : 01/02/2010

MessageSujet: Re: Nalfeïn N. Arandiel - Un elfe ? Non non... juste des parents aux goûts bizarres...   Jeu 22 Mar - 16:24


YO ! Désolé pour l'attente, j'avais un tas de petites choses à faire. Mais c'est bon, je m'occupe de toi cher Nalf. Procédons donc à ta validation. Encore une fois, tu m'excuseras si je ne détaille pas les moindres points de ta présentation, mais je dois penser à finir pour de bon le design du fo ! xD

Niveau description physique, on est bon. Tu dis tout, je remarque que tu aimes les comparaisons poétiques et ça donne un genre à ton écriture. Quelques fautes tout de même ! Fais-y bien attention, je suis sûr que ce n'est que de l'inattention. Quoi ? Je suis casse couille avec l'orthographe ? Ok j'admets, mais c'est mon job ! - on va dire.

Pour sa personnalité, elle correspond tout à fait à un Joy - yeah, la population JOYS augmente ! - donc c'est niquel la dessus. Il a l'air assez enfantin, presque ingénu. Je ne sais pas trop comment dire. Inoffensif ? On a envie de sourire avec lui. ♥ Encore une fois, mise en garde sur certaines fautes grossières. " il à bien un but " Et aussi, relis toi plus consciencieusement. Certaines phrases sont difficilement compréhensibles : "Il semble sans but mais s'il marche c'est bien pour un endroit précis, appelé ou pour ses envies...à voir."

Enfin l'histoire ! OMFG inceste ! Je m'y attendais pas du tout. Ton histoire commence tout doucement -mise à part l'hésitation sur l'avortement- avec une vie paisible, calme, aisée, avec une grande famille. On ne s'y attend pas du tout ! :) Bon, moi j'apprécie l'originalité donc forcément ça me va. Surtout que le petit Nalf apparait finalement comme une sorte de manipulateur ! Par contre, ton histoire lui donne carrément des airs de Shadow, c'est spécial. Mais on peut imaginer que l'internement la vraiment calmé par la suite.

Allons bon, tu es validé ! Néanmoins, je te prierais de faire attention à ton orthographe. C'est de l’inattention, donc relis toi bien en RP surtout. Et gaffe aussi à garder une mentalité de Joy. ;D Sur ce, bon jeu !

_____________________________________________________________________


Frédéric Beigbeder ▬ Fuir. Toujours. Et courir sans relâche. Et puis, un jour, s'arrêter pour dire à quelqu'un, en le regardant droit dans les yeux : c'est toi dont j'ai besoin, vraiment. Et le croire. Ce serait beau alors, de ne pas éclater de rire, d'avoir un peu peur, et de prendre des risques, de faire des trucs ridicules. Et de cesser de fuir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://no-matter.forumperso.com
Nalfeïn N Arandiel

avatar

Sexe : Féminin Messages : 14
Age : 25 Inscrit le : 16/03/2012

MessageSujet: Re: Nalfeïn N. Arandiel - Un elfe ? Non non... juste des parents aux goûts bizarres...   Jeu 22 Mar - 20:32

Thank's !! Désolé pour les petites fautes : x je ferais plus attention par la suite promis !
Et pour l'histoire en fait j'ai eu beaucoup de mal à finir XD donc ça me semble un peu "bordel" ou un peu brouillon / désordonné. Bref, et puis je voulais pas faire trop long alors j'ai écourter autant que possible.


Mercii encore

_____________________________________________________________________

Oh de lali, Oh de lali,
Quel beau jour vraiment !

Steelblue ♥️~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nalfeïn N. Arandiel - Un elfe ? Non non... juste des parents aux goûts bizarres...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nalfeïn N. Arandiel - Un elfe ? Non non... juste des parents aux goûts bizarres...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Présentation du personnage :: Validés-
Sauter vers: