AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


 

Partagez | 
 

 Doku Endô - finish already -

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Doku Endô - finish already -   Lun 7 Mai - 3:30


      ▬ NOM : Endô, né Aoki
      ▬ PRÉNOMS : Doku
      ▬ SEXE : M
      ▬ AGE & DATE DE NAISSANCE : 17 ans. 31 octobre.
      ▬ NATIONALITÉ : Japonais
      ▬ ORIENTATION SEXUELLE : Gay


STEP I : Description physique

Son regard est la première chose que vous remarquerez. Ses yeux dissemblables, l’un gris sombre et l’autre vert pomme. Les cils qui les bordent sont longs et noirs. Cette combinaison lui donne un regard étrangement féminin. Lorsque votre regard serait capable de s’en détourner, vous tomberez sur une nouvelle merveille. Les cheveux de Doku sont d’une teinte… surprenante. À la base, ils étaient bruns sombres. Mais dans sa jeunesse Doku a voulu se faire une teinture verte pour attirer l’attention de ses parents. Outrée, sa mère a fait tout son possible pour débarrasser son fils de cette « ignoble couleur marécage ». Malheureusement, il semblerait que le jeune garçon ait utilisé un produit des plus tenaces puisqu’encore aujourd’hui ses cheveux ont pris une nuance verdâtre qui est plus ou moins intense selon l’éclairage.

Le reste de son apparence est plus ordinaire. Doku est doté de trait fins et d’une carrure délicate pour un jeune homme de son âge. Pas au point qu’il puisse être confondu avec une représentante du sexe opposé, cependant, et en cela il n’est pas aidé par sa taille d’environ 1m60. Pour tenter de contrer ce manque de carrure, Doku fait régulièrement toute sorte d’exercices physiques afin de garder la forme. Cela a porté ses fruits et le jeune homme arbore fièrement des muscles bien découpés, mais secs et nerveux.

Pas très japonais comme apparence, mais pardonnez-le. Le jardinier était britannique…
STEP II : Description psychologique

Pour ce qui est de sa personnalité, Doku mérite bien son nom. Il est comme un poison. Si vous commettez l’erreur de l’ingérer, il vous cause des douleurs atroces et, si vous n’agissez pas à temps, il cause des dégâts irréversibles. À la seule différence que ce qu’il affecte n’est pas votre corps mais plutôt votre mental.
Cette façon qu’il a de regarder les gens… comme si vous étiez des limaces gluantes qui venaient subitement d’apparaître sous ses yeux. Une gêne, ni plus ni moins. L’indifférence qu’il témoigne est bien plus blessante qu’aurait pu l’être du mépris, surtout pour ceux qui sont habitués à recevoir toute l’attention qu’ils désirent. Mais non seulement son regard, c’est aussi par sa voix qu’on se rend compte du peu d’importance qu’il vous accorde. Par ses soupirs répétitifs, également. Doku vous donne l’impression de n’être rien.
S’il est indifférent, il n’est pas impassible. Ses émotions, Doku les montrent toujours. En fait, c’est l’un de ses traits que ses parents lui reprochaient le plus quand ils lui parlaient encore. Il est simplement incapable de les cacher, peu importe à quel point il essai. Heureusement pour lui, grâce à son indifférence prodigieuse il n’en éprouve que très peu, des émotions. L’agacement, l’ennui et le désir étant les trois principales.
Changement de registre. Doku est quelqu’un qui déteste parler de lui. Il a été éduqué à ne pas poser de questions « indiscrètes ». Chez lui, ses parents étant lié par le secret professionnel, avoir un enfant trop curieux aurait pu être très problématique. Il a donc tendance à mal réagir quand on lui pose des questions sur lui. Il tolère celles de surfaces, mais sinon… Évitez de demander, d’accord ?
Que dire d’autre ? Lui-même ne se connait pas au-delà de cela. Il n’as pas vécu assez de choses pour déterminer les détails triviaux comme son courage, son comportement lorsqu’il est amoureux ( ce qui ne lui est jamais arrivé… ) et autres choses qu’habituellement on sait sur soi.

STEP III : Histoire

Doku n’as pas de passé. Du moins, c’est ce qu’il répond en diverses variantes quand on l’interroge. Il fait aussi bien, parce qu’il n’y a strictement rien d’intéressant à dire là-dessus. Sa mère est psychiatre et son père avocat. Il les voit environ une fois par semaine, et ce depuis qu’il a huit ans. Il n’avait pour seule présence parentale que de jeunes et belles gouvernantes qui étaient remplacées au fur et à mesure que son père les mettait dans son lit. Oh et il y avait aussi le jardinier qui, lui, n’as jamais été renvoyé malgré le nombre de fois où il sortait des buissons avec la mère de Doku, tous les deux échevelés et gloussants. Une enfance ni heureuse ni triste, puisque le jeune Doku arrivait toujours à obtenir ce qu’il voulait en faisant chanter ses parents.

Mais attention, il ne faut pas croire que Doku a vécu une vie solitaire et vide d’affection ! Au contraire, avec son visage d’ange il n’avait aucune peine à trouver de la compagnie, que ce soit pour une nuit ou deux. En véritable dévergondé, il à découvert très tôt que son attirance n’allait pas du tout aux jeunes filles voluptueuses… mais allait plutôt aux jeunes hommes dotés de tablettes de chocolats bien définies. À 15 ans déjà. Il avait fait le tour de son lycée en ce qui concernait les partenaires potentiels. Ses parents, bien que Doku ne tentait même pas de le leur cacher, ne remarquèrent absolument rien. Du moins, pendant un temps…

Le jour du 17me anniversaire de Doku, ses parents qui, Ô miracle, s’était souvenus avoir un fils, avaient décidés de lui organiser quelque chose. Quoi, ça Doku ne l’as jamais su car lorsque sa mère a ouvert la porte de la chambre de Doku, celui-ci était confortablement blotti contre le torse de sa dernière conquête masculine, tous les deux nus comme le jour de leur naissance. Je vous laisse imaginez le scandale. Le peu de lien affectif que Doku et ses parents entretenaient disparut subitement et les deux adultes ne purent plus supporter la vu de leur fils unique pendant quelques semaines. Jusque là, cela n’eut que peut de conséquence sur la vie de Doku, celui-ci ne voyant pas de différence avec leur relation d’avant l’incident. Puis ses parents eurent un éclair de géni. L’envoyer en pensionnat. N’importe lequel, tant qu’il était loin d’eux. Le sort fut jeter, et Doku atterrit ici, au pensionnat Noma, après un changement de nom. You-pi….

STEP IV : Groupe désiré ?

TRALITY
Revenir en haut Aller en bas
Miria

avatar

Sexe : Féminin Messages : 142
Age : 23 Inscrit le : 11/07/2011

MessageSujet: Re: Doku Endô - finish already -   Lun 7 Mai - 4:31

Hallow' :)

Mdr le jardinier était britannique /PAN/ Oui bon ce n'est pas la remarque la plus intelligente par laquelle j'aurais pu débuter mais on s'en contentera hein? ♥

Alors alors - non non je ne te poursuis pas partout sur le forum - déjà bienvenue. J'ai l'honneur de procéder aux vérifications douanière qui s'impose. Tu n'a pas perdu de temps d'ailleurs. Tant mieux. Je ne vais donc pas te faire plus attendre hein?

A ce que je constate sur ta - mais avant je dois dire que j'aime bien ton avatar. Entre nous il manque pas de style et pis...j'aime le vert /PAN/ - fiche que tout est en ordre. Le code est bien insérer. Oui c'est pas grand chose mais parfois je vois sur d'autres forums des fiches dans lesquelles on laisse traîner partout des petit bouts suppliciés. Puis, pour ta présentation physique, oui je plussoie. Il a dû utiliser une belle moutarde très consistante pour que la couleur verte reste 8D


Aspirant Trality c'est cela? Et bien ma foi...pourquoi pas? Un blasé de la vie. Un Japonais blasé de la vie. D'ailleurs je me rend compte qu'il y a très peu de japonais ici en fait. Tu viens grossir leurs rangs. Ils seront très certainement ravis de te prendre sous leurs ailes. Ce sont des braves types les Japonais. S'ils n'avaient pas inventer les Mangas j'aurais jamais connu l'amour de ma vie Ichigo Je disais donc. Un Blasé de la vie qui n'aime pas trop parler de lui. C'est noté. Malheureusement je ne peux pas lui promettre d'échapper aux questions indiscrètes. Tu sais. Dans la rue. Quand on marche seul on se fait bien vite aborder et les "t'a du fric?" "t'a une clope?" et autres joyeusetés ne sont pas rares. Bien sûr, on s'en tiendra au stric minimum.

Ne t'en fais pas. On se chargera bien de lui faire connaître l'amouuur -oupas- et on verra comment il réagis.

Puis il y a ton Histoire... Ah je t'ai déjà dit que ton style d'écriture me plaisait bien aussi? Cette façon d'écrire... Oh oui je te vois bien en Trality. Avoue que t'a jamais entendu autant d'éloges rien que pour ton popotin hein? HEIN? ♥

Oh oui. Les belles blondes à la poitrine voluptueuses...tout ce que Miria n'incarnera jamais *mavie* Pas de chance pour les parents mais en général les parents, ils arrivent toujours au meilleur moment et ça casse le mythe. On dirait presque qu'ils sont payés pour ça. En tout cas, on va pas se plaindre hein? Ils t'ont bien envoyer ici. On va s'occuper de ton éducation. J'en connais quelque uns qui dirait pas non à te faire visiter le pensionnat. On sait jamais c'est aussi grand que notre directrice l'a imaginer. T'sais c'est une rousse. Vous ferez bientôt connaissance c'est elle qui doit te rajouter ta couleur bleu.

Bien entendu te voilà validée.

Alala c'est presque facile. Mais même en mode -je-veux-faire-chier-les-gens- je trouverais pas grand chose à te reprocher. Il y a très peu de fautes d'orthographe et l'histoire tient la route. Et moi qui voulait te faire tourner en bourrique. Honte à toi de m'arracher ce petit plaisir d'exalter ma supériorité. Ah si ! Pour la nationalité - allez soyons casse-couilles - ce serait plutôt japonaise au lieu de japonais non? J'déconne.

Bref. Voilà, mes félicitations. Maintenant reste plus qu'à survivre à ton baptême du feu - enfin je dis ça je dis rien mais entres nous, y a pas mal d'infréquentables qui ne veulent que ta peau par ici -

Sur ce, je m'épancherais bien un peu plus mais ce c*n d'ordi portable de mes deux fait un peu le mort. A croire que ça l'amuse de me voir refaire plusieurs fois le même message. Je vais pas tenter le diable alors je vais me dépêcher de cliquer sur "envoyer" avant qu'il n'ait la brillante idée de couper. Mon ordi c'est un plagieur. Il essaye de me copier dans mes crises de sadisme les plus violentes. Pardonne mes fautes tu sera chou :3

A une prochaine!

_____________________________________________________________________



Mon plus grand rêve serait d'aller élever des mouches sur l'Himalaya♥️

Un jour petit tagada deviendra Beau:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://midnight.forumdomtom.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Doku Endô - finish already -   Lun 7 Mai - 4:45

Ouah, mais c'est du harcèlement ma parole! Mais bon, tu me fais rire donc je te pardonne de me suivre partout! <3

C'est fou quand même le nombre de compliment que tu as mis là-dedans. Attend, je proteste pas hein! Ça fait chaud au coeur à lire :) Bon ben c'est pas tout, je suis pas aussi douée que toi pour écrire des romans là ou un paragraphe aurait suffi xD

Merci pour la validation ( et pour tout tes commentaires!!!) ;)

PS: L'avatar, moi aussi je le trouve beau... quoique un peu moins depuis que j'ai réalisée qu'il pourrait être le frère jumeau du PNJ dealer xD
Revenir en haut Aller en bas
Noa Margaret

avatar

Sexe : Féminin Messages : 118
Age : 25 Inscrit le : 13/02/2012

MessageSujet: Re: Doku Endô - finish already -   Mer 9 Mai - 13:01


    Haha, un nouveau. Ou nouvelle, d'après les dires de Miria. Enchantée, Bienvenue, Respecte-moi et tout se passera bien (l).
    Tu prendras note que je suis sur mon téléphone portable et que... C'EST LA GROSSE MERDE POUR ÉCRIRE.
    Alors hein, je ne vais pas faire long. Ou presque pas.

    J'ai aussi bien aimé le coup du jardinier. Ça m'a même bien fait rire ! 8D Ta fiche est coule, mais ton perso encore plus. Je sens que Noa va avoir un coup de coeur ! ❤ Ouais, Noa aime les petits Trality, il partage leurs silences, et si possible leurs muqueuses/SBAM. Et je pense qu'un amour charnel peut être envisageable, voir plus. Si ça l'intéresse, passe un coup de fil au 06... (l), ouais j'prends les devants mais bon, je vais pas laisser tous les beaux gosses Trality aux autres. ;)
    Sinon, comme Miria, j'ai keafé ton écriture. C'etait pas très long mais clair. Et les mots bien choisis et les tournures fluides. Que demander d'autre... Hum, un RP peut être ?/VASEPENDRE
    Ton ava est classe. Je veux pouvoir plonger dans le fin fond de la pomme, un de ces quatre. T'as bien raison d'être contente du rendu. ÇA EN JETTE GRAAAVE !

    Voilà voilà. Pas trop long. Enfin, je crois pas. Ma flemmingite aiguë m'empêche d'approfondir mes commentaires... Mais en même temps, je pense que tu as compris que tu étais la bienvenue dans mon lit sur Noma. ;)

_____________________________________________________________________

[list]


« Non mais pourquoi en parler tu sais
-------- bien que je t'offre mon corps. » C.hou
[/list:u]

Absent jusqu'au 16 août, vous allez me manquer les loulous :coeur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Doku Endô - finish already -   Mer 9 Mai - 14:19

Je tiens compte de la proposition... et j'ai bien l'intention de dire oui! Mais le problème c'est qu'il va falloir attendre d'avoir ma couleur (bouhou T_T )... Je te réserve mon premier topic si tu veux! Il est déjà écris, tout beau tout frais, et j’attends juste de pouvoir le poster ;)

Merci pour le bienvenu :)
Revenir en haut Aller en bas
Sae
Administratrice - Fondatrice
avatar

Sexe : Féminin Messages : 722
Age : 25 Inscrit le : 01/02/2010

MessageSujet: Re: Doku Endô - finish already -   Mer 27 Juin - 12:19


Mouhouuu, désolé pour l'attente. C'est de ma faute, j'ai aucune excuse, tu peux me lapider quand tu veux. Ceci dit, je suis enchantée de faire ta connaissance Doku et je te souhaite la bienvenue sur No Matter. :) J'ai pas le temps de m'étaler, mais je repasserais te lire et te faire une réponse digne de ce nom. Bisous bien baveux.

_____________________________________________________________________


Frédéric Beigbeder ▬ Fuir. Toujours. Et courir sans relâche. Et puis, un jour, s'arrêter pour dire à quelqu'un, en le regardant droit dans les yeux : c'est toi dont j'ai besoin, vraiment. Et le croire. Ce serait beau alors, de ne pas éclater de rire, d'avoir un peu peur, et de prendre des risques, de faire des trucs ridicules. Et de cesser de fuir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://no-matter.forumperso.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Doku Endô - finish already -   Lun 2 Juil - 23:26

Ce n'est pas grave pour l'attente :) Tant que tu finis par repasser un jour je suis heureuse! Prends ton temps pour me lire, quoique pas trop ;p J'ai juste trop hâte de pourvoir jouer ce personnage.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Doku Endô - finish already -   

Revenir en haut Aller en bas
 
Doku Endô - finish already -
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Présentation du personnage :: Validés-
Sauter vers: