AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


 

Partagez | 
 

 Être ou ne pas être, telle est la question [Fini]

Aller en bas 
AuteurMessage
Edan Prescott

avatar

Sexe : Masculin Messages : 14
Age : 105 Inscrit le : 08/04/2013

MessageSujet: Être ou ne pas être, telle est la question [Fini]   Lun 8 Avr - 4:43


LE PASSEPORT

      • NOM : Prescott
      • PRÉNOMS : Edan
      • SEXE : Masculin. Oui, masculin, venez vérifier si ça vous chante!
      • AGE : 16 ans
      • NATIONALITÉ : Écossais de pure race!


VOS SOUVENIRS IMPORTANTS

Il y a 10 ans

« Je me souviens, la veille de mon premier jour à l'école, maman m'avait dit que c'était un endroit fabuleux où j'aurais plein de nouveaux amis! Un endroit où j'apprendrais tous les jours, où j'aurais du plaisir à chaque fois. Mais pourquoi n'est-ce pas ainsi? Est-ce que maman m'a mentit pour que je ne sois pas triste? Parce que tous les jours, depuis que je suis ici, les garçons sont vraiment très méchants avec moi... Je ne leur ai rien fais, pourtant! J'ai toujours été très gentil avec eux, et malgré ça, ils continuent à m'insulter... Je n'ai pas envie de retourner à l'école... J'ai peur de me faire pousser, comme hier, dans une flaque de boue! J'ai peur qu'on me traite à nouveau de fillette de bonne famille, qu'on me dise que je ne mérite pas d'être ici... Pourquoi les gens sont-ils si méchants? Pourquoi cherchent-ils à me faire de la peine ainsi? Est-ce que tous les humains sont aussi vilains? »

Il y a 5 ans

« Je commence à en avoir assez de devoir tout supporter, tous les jours, sans ne rien dire. Jamais. Est-ce que ça sera toujours ainsi? Je me le demande. Plus le temps passe, plus les gens de mon entourage sont méchants. Ils se moquent de mon visage... ''trop féminin'', qu'ils répètent. Vous savez, parfois, ces filles qui se font traiter de garçon manqué? Pour mon cas, c'est ''fille manquée''. Je les déteste... J'en ai vraiment assez! Je n'ai jamais demandé à avoir des traits si fins. Je n'ai jamais demandé de ressembler à une fille, malgré moi. Les gens me crachent des insultes au visage comme si je l'avais fais exprès, et même si je tente de leur expliquer, ils ne veulent pas comprendre! Ils disent des insultes pour se défendre, toujours, toujours, toujours! Ils en viennent à me jeter des cailloux au visage, à me pousser violemment... Et personne n'a essayé de me défendre, personne n'a essayé de me connaître! Pourquoi est-ce toujours ainsi? Peut-être qu'au final j'ai fais quelque chose que je n'aurais pas dû faire. Le poids est trop lourd... J'étais décidé à affronter tous ces soucis, dans l'espoir qu'ils disparaissent miraculeusement... Mais les miracles n'existent pas, alors peut-être... Devrais-je devenir la personne qu'ils m'accusent inlassablement d'être? »

Il y a 2 ans

« Je me souviens, au début j'avais vraiment douté que ça ne fonctionne pas. Que les gens le remarquent et que ce soit pire. Mes problèmes, les insultes, et tout ce lot de nuisances. Mais ma mère m'avait fait transférer d'école, et quoi qu'elle fut très surprise et sceptique quant à mon choix, elle l'accepta finalement avec difficulté et tout se déroula particulièrement bien. Pour une fois, dans ma vie, on m'avait accepté! On était venu vers moi, et personne ne se doutait que j'étais en réalité un garçon. Lorsque j'ai commencé cela il y a trois ans, m'adapter avait tout d'abord été quelque peu difficile je dois l'admettre, mais il ne m'a fallu que très peu de temps avant d'être habitué. Je me suis fais des amis, et à ma grande surprise, j'ai même eu une relation amoureuse... Elle fut brève, mais jamais, de ma vie, je ne m'étais sentis plus heureux. Je pouvais enfin connaître le bonheur et être moi-même, quoique de manière un peu différente. Peut-être un jour pourrais-je l'être entièrement? »

VOTRE CARACTÈRE

Vient un moment où l'on se croit fort, que toutes les épreuves et les embûches que la vie nous envoie ne sont que minimes comparé à notre ambition de nous battre à poing fermés. Mais ce n'est qu'éphémère car il ne faut point de temps avant que la réalité nous écrase et que l'on abandonne, pour ainsi devenir la personne que la population voulait qu'on soit. Certains vous diront que c'est une attitude lâche... Mais ceux comme moi vous diront que c'est de faire le choix de se libérer du poids sur nos épaules.

Malgré ce qu'Edan a dû supporté lors de sa jeunesse, il reste une personne généralement très joviale et ce, presque en tout temps. Il aime voir les choses sous un angle plus beau et raffiné, même s'il garde au fond de lui une part de nostalgie. Une belle rose avec de magnifiques pétales, ornementée de quelques épines qui sont parfois coupantes. De nature très rêveur, il n'est pas rare de le retrouver complètement perdu dans ses pensées, divaguant d'un sujet à un autre; il possède d'ailleurs un esprit vif et coloré et il n'hésiterait jamais à donner son opinion lorsqu'il en voit la nécessité, ou simplement par le pur désir qu'on le remarque un tant soit peu. Il est du genre à s'évader de la réalité en rêvassant, même en plein jour, en se promenant dans les couloirs du lycée ou dans les salles de classe. Edan est certes lunatique, mais lorsque l'on observe l'autre côté de la pièce, on voit qu'autrement il est spontané et presque extravagant dans sa manière d'être. Il désire à tout prix qu'on ne le rejette pas et qu'on l'apprécie, et ce même si ce n'est que très peu. Ayant trop souffert de solitude par le passé, il a prit la résolution de ne plus se laisser abattre par ce cercle vicieux et de faire tout ce qui était en son pouvoir afin d'être accepté. Jusqu'à en devenir ''celui'', ou plutôt dans ce cas-ci, ''celle'' que les autres lui reprochaient jadis d'être. Rapidement, se vêtir d'habits féminins est devenu une habitude chez lui, et les gens n'y voient généralement que du feu tant son visage est fin. Et pourtant, tranquillement, il essaie de se vêtir de manière plus ''normale'', ne désirant pas rester ainsi toute sa vie.

Outre cela, Edan est, malgré ce que l'on peut croire, un romantique qui aimerait connaitre le grand amour comme dans les plus beaux contes. De ce fait, il adore les films à l'eau de rose ou les livres traitant sur ce sujet. Il adore plus que tout recevoir de l'affection des gens et ne s'en cachent d'ailleurs pas du tout, et ainsi n'hésitera pas à vous porter de l'affection rapidement. Dans le sens contraire, le jeune homme a son côté plus ''obscur'', qui est à l'opposé de son adoration pour les films de romance; il aime à part égale ceux d'horreur à l'histoire sanglante et sordide. Ce n'est bien entendu qu'une légère ''passion'' comme une autre, qui n'arrive pas à la cheville de celle qu'il a pour le chant et la musique. Des heures et des heures durant, il pourrait chanter et ce, sans jamais s'arrêter. C'est son moyen de fuir ses problèmes pour une courte durée, de s'évader pleinement et se changer les idées. Lorsqu'il chante, il vit la chanson et les paroles récitées, il crée son propre petit monde pour laisser de côté son quotidien le temps de quelques minutes.

Avec son entourage, Edan peut sembler tout d'abord légèrement timide, or cela s'estompe rapidement si on est à l'aise avec lui dès le départ et qu'on lui parle librement. Avec ses amis, il est toujours enjoué, de bonne humeur et un large sourire retrousse presque en permanence ses fines lèvres. Il serait prêt à tout pour préserver des gens à ses côtés, des gens qui l'accepteraient tel qu'il est, et surtout des gens qui ne l'abandonneraient pas.

VOTRE ARRIVÉE AU PENSIONNAT

Aujourd'hui, en fin d'après-midi, ma mère m'attendait dans la cuisine. Son visage ne laissait place à aucune émotion et jamais je n'aurais pu deviner ce à quoi elle songeait. Dans une simplicité qui m'avait d'abord abasourdi, elle me dit et ce sans explication, que je serais transféré dans un nouvel établissement scolaire, un pensionnat. L'Horizon. Et ce ne serait pas dans une semaine ou deux; Après-demain. Sans possibilité de débat. L'angoisse me noua la gorge et j'osai lui demander pourquoi, ne prenant cependant pas le risque d'hausser le ton. Peut-être avais-je commis une erreur sans m'en rendre compte et qu'elle me punissait? Si tel était le cas, alors il n'était pas trop tard pour me racheter. Je pus voir une lueur d'inquiétude traverser son regard, le temps d'une seconde, avant qu'elle ne se retourne en triturant l'anse de sa tasse de café.

« ...Parce que c'est ainsi. »

Sa voix me sembla d'abord hésitante, mais peut-être après tout n'était-ce que le fruit de mon imagination. Je ne pouvais plus voir son visage, maintenant qu'elle était de dos et j'étais davantage dans l'incapacité de pouvoir avoir une petite idée du pourquoi du comment de tout ce qui se passait. Tout cela me semblait irréel et j'espérais vainement que ce soit un mauvais rêve. Ma mère me dit alors de commencer à faire mes valises, et je fus heureux de constater qu'elle vint à mes côtés afin de m'aider. Je tentai alors de lui poser quelques questions afin de lui soutirer de l'information sur ''l'Horizon'', mais elle restait de marbre et cloîtrée dans un silence de pierre. Peut-être n'en savait-elle pas plus que moi, mais dans ce cas, pourquoi aurait-elle prit cette décision si hâtive de m'y inscrire? Après tout, elle veut peut-être simplement se débarrasser de moi... Qui voudrait d'un enfant travestit, de toute façon?

Par la suite, tout se déroula particulièrement rapidement. Récolter tous ce qui m'appartenait à mon école, tenter d'expliquer à mes premiers et peut-être derniers amis mon départ... Et l'arrivée à ce pensionnat. Le trajet fut horriblement long, tant que j'aurais presque cru qu'on aurait traversé les frontières du pays. Mais ce n'était pas le cas; il était bel et bien situé en Écosse. J'eus l'impression d'être entré dans un nouveau monde, et avec mes valises en main, ma mère m'embrassa brièvement le front avant de retourner dans sa voiture et de s'éloigner. Je franchis la grille, puis le seuil de la grande porte... Et je sentis une tension me rabaisser, une tension que je n'aurais pas pu qualifier.

Me voici donc à l'Horizon...

RP LIBRE

Sa main se posa sur la surface froide du miroir posé devant lui, son regard doré calme et serein. Il ressemblait bel et bien à une femme... Tant que, parfois, il le regrettait. Un peu. Parce que ce n'était pas entièrement lui, voilà pourquoi. Une part de cela restait un mensonge, en fait. Et sans vouloir se faire narcissique, il était plutôt joli, habillé ainsi. Pour une fille, tout du moins. Mais il ne pouvait pas s'empêcher de croire qu'en garçon, il serait peut-être mieux. Or, être ainsi ne le dérangeais pas le moins du monde. Il y était habitué, c'était devenu son quotidien, après tout. Et ça ne lui déplaisait pas tant que cela, au fond...

Ses longs cheveux roux tombaient gracieusement sur ses épaules, et sa frange qui elle, était séparée au milieu de son front, mettait ses yeux davantage en valeur. Sa peau était d'une pâleur impressionnante, mais peut-être distincte des gens qui ne voient pas souvent le soleil, caché la plupart du temps par les nuages grisâtres du ciel par le coin où il habitait.

Pensivement, il se mit à contempler l'habit qu'il portait. Il ne mettait jamais de choses bien extravagantes, quoique le style ''gothic lolita'' lui plaisait beaucoup. Et, parfois, il s'habillait de vêtements qui n'étaient pas excessivement féminins. Mais aujourd'hui, il avait choisit une chemise grise à manches longues accompagnée d'une jupe noire.

Parfois, il se demandait s'il aurait des chances de ''plaire'' aux autres en s'habillant normalement. S'il se coupait les cheveux, s'il mettait des habits plus masculins, les gens l'aimeraient-ils tout de même? Ça l'effrayait, d'une certaine façon. Parce que c'était avant son plus pire cauchemar qu'on l'insulte sans relâche... Voilà l'une des choses qui l'empêchait d'être ''lui-même''. Alors, pour combien de temps il ne le savait pas, mais se travestir restait pour l'instant la meilleure solution à tout.

Il se retourna, quittant le miroir de la salle de bain et s'en alla, à quelque part. Où, il ne le savait pas. Juste un endroit pour lui changer les idées.

DERRIÈRE L’ÉCRAN

• PRÉNOM ou PSEUDO : Appelez-moi simplement Edan... Ou Edy, parce que c'est mignon! Bref, comme vous le sentez~
• SEXE : Une fille toute innocente.
• AGE : Un an de plus de l'âge que j'avais l'an passé
• COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM : Une amie m'a montré




Dernière édition par Edan Prescott le Mar 9 Avr - 3:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chōji
Administrateur Violeur !
Dévore moi si tu l'oses...
avatar

Sexe : Masculin Messages : 307
Age : 26 Inscrit le : 14/01/2012

MessageSujet: Re: Être ou ne pas être, telle est la question [Fini]   Lun 8 Avr - 6:21

  • Bonjour/Bonsoir & Bienvenue chez les fous, ô jeune fille en fleur /PAN.

    Peux-tu me faire signe (même par MP) pour me signaler que tu as fini, à l'avenir?
    (Sans ça, je risque de ne pas le remarquer :-))

    Bonne continuation !

_____________________________________________________________________

[list]
Co-Admin - Chōji Ikeda
Stamp by Kennedy.
DC-Allan&Erza
[list]
« The question is; Who care ?»

SAE NAEDOKI M'A DIT
-Je suis quelqu'un d'ouvert.
-Ouvert des cuisses, ouais !
[/list:u]
[/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edan Prescott

avatar

Sexe : Masculin Messages : 14
Age : 105 Inscrit le : 08/04/2013

MessageSujet: Re: Être ou ne pas être, telle est la question [Fini]   Lun 8 Avr - 14:20

Merciiii 8D D'accord, je t'aviserai dès que j'ai fini! èwé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chōji
Administrateur Violeur !
Dévore moi si tu l'oses...
avatar

Sexe : Masculin Messages : 307
Age : 26 Inscrit le : 14/01/2012

MessageSujet: Re: Être ou ne pas être, telle est la question [Fini]   Mar 9 Avr - 5:15

    J'ai bien reçu ton MP mais j'ai du jouer au jeu que j'ai reçu travailler dur, vois-tu, entre temps.

    Sur ce, donc, allons y pour une (peut-être!) validation !


  • STEP 1. - Alors comme ça on est un mec ? Mais... Putain c'est génial! J'ai justement le même concept pour une de mes BJD. Enfin, j'adhère. Total. Cho' aurait bien envie de te rencontrer. Et de se méprendre. Il adore analyser les gens. Ca serait génial qu'il se fasse presque avoir. Haha !
    Puis si tu veux bien que je vérifie, je mets ma main... /PAN

    Sur ce, j'arrête de te harceler, et je me lance.

    Premier paragraphe très bien. Peu ou pas de fautes (Ouais parce que je ne vois pas tout donc j'emploi cette formu' pour dire qu'en gros, j'en ai pas vu haha.) C'est bien de la bouche d'un jeune enfant, c'est écrit avec la voix d'un petit bonhomme et ca s'entends parfaitement.
    Dans le second, d'abord, je signale quelques fautes. Je commence par ça parce qu'ensuite : Je t'aime. Sérieusement, c'est vraiment très bien écrit, enfin, moi j'adore ce style. Ca décape. Ca se lit comme une rage. Comme une colère. Froide. Douteuse. Inquiète. Mais tellement triste. Tellement en peine de ce qui arrive. J'a-d-o-r-e ! Et évidemment, je sens la suite très très bien, parce que le concept du "Je deviens qui je dois être pour eux" m'intrigue énormément, Choji en est la preuve.

    Du coup, je continue ma lecture (car oui je corrige en live, tu vois.) Le dernier paragraphe me coupe un peu sur ma faim, j'aurais aimé plus de détails, mais peut-être que j'en demande trop. Je n'ai pas vraiment remarqué de fautes flagrantes.
    Ce que j'apprécie, c'est que l'on pourrait lire tes texte à voix haute. Ils ont une mélodie construite. C'est un point très positif, pour moi. (Et sache que je suis sensé être l'admin flippant.)

  • STEP 2. - Wah, la description personnelle en italique. C'est mon style. Sincèrement, j'aime beaucoup ce que tu fais. Et ton personnage est tout aussi intéressant que toi. Je tiens néanmoins à te faire souligner une chose, qui est un problème que nous avons en commun. Trop de lyrisme tue le lyrisme. Tu risques parfois de perdre le lecteur si tu ne l'attrapes pas au vol, surtout avec des phrases trop longues et trop poétiques qui s'égarent. C'est un style, que j'aime. Mais en tant qu'admin neutre, je pense que je devais le signaler :-).

    Sinon cette partie est parfaite, rien à dire, tu écris bien, c'est beau, le fond est instructif, Edan est quelqu'un d'unique et en même temps l'ami qu'on aimerai avoir. Moi je dis, c'est bien, c'est beau, c'est doux, c'est chaud. \o/

  • STEP 3.- La mère qui trahi. C'est encore un mystère, j'aime particulièrement ces sujets là. Dis moi, as tu été crée pour me plaire ? /BANG
    C'est une bien triste histoire... Se reconstruire pour mieux s'effondrer.

    La suite. Ben, c'est juste bien. Au poil. Merde, à ce stade, j'ai plus rien à dire. Il est génial, ce perso. Elle est géniale, ton écriture. Relis toi à la limite pour les 5-6 fautes qui m'ont peut-être sauté aux yeux.

    Mais tel quel, en tout cas, juste pour ça, je ne peux pas dire non. Tu es donc validé. Je t'insère dans ton groupe. :-)

    Amuse toi bien parmi nous, et j'espère avoir la chance de RP avec toi un de ses 4.

_____________________________________________________________________

[list]
Co-Admin - Chōji Ikeda
Stamp by Kennedy.
DC-Allan&Erza
[list]
« The question is; Who care ?»

SAE NAEDOKI M'A DIT
-Je suis quelqu'un d'ouvert.
-Ouvert des cuisses, ouais !
[/list:u]
[/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edan Prescott

avatar

Sexe : Masculin Messages : 14
Age : 105 Inscrit le : 08/04/2013

MessageSujet: Re: Être ou ne pas être, telle est la question [Fini]   Mer 10 Avr - 0:33

Genre, tu as une BJD *-* Mais c'est pas grave, parce que MOI j'ai un isul et il ressemble à une petite fille! GNAH /BUS/

Bon non sérieusement, omg, tous ces compliments, ça fait trop plaisir! XDD
Je suis vraiment contente que que... que ben voilà mon personnage te plaise! 8D Et effectivement, ce serait chouette que nos personnages se rencontrent, j'adoreraiiiiis, même si tu mets ta main...*sort*
Enfin bref, je peux juste dire... Merci de m'avoir validé et tout, je vais me relire pour corriger les quelques fautes! Tu as toooout l'amour de mon petit travestit et moi. ♥ *sort*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sae
Administratrice - Fondatrice
avatar

Sexe : Féminin Messages : 722
Age : 25 Inscrit le : 01/02/2010

MessageSujet: Re: Être ou ne pas être, telle est la question [Fini]   Jeu 11 Avr - 16:37

J'ai pas le temps de lire ta présentation de-suite, de-suite, mais je le ferai - car je suis très curieuse et que si Choji aime, ça m'intrigue forcément. Mon dieu, je vis à travers Choji, vous avez remarqué ? Moins je suis là, plus je suis accro. Normal, une journée banale à Nomatter quoi. Bref, il y a aussi le fait que j'ai lu toutes les présentations de tout le monde, que j'adore ça et que je vais donc continuer !

Hum. Malgré tout, je peux déjà commencer par te souhaiter la bienvenue. J'espère que tu t'amuseras bien et que tu tiendras jusqu'à ce que le forum reprenne une réelle activité. On est tous plein de bonne volonté, mais le contexte fait qu'il faut aussi qu'on laisse priorité à nos études et donc, à notre avenir. OMG SERIEUX NOUS SOMMES ! \o/

Je te dis donc à très bientôt. Nous sommes enfin presque au bout de cette torture scolaristique IRL ! - le mot scolaristique n'existe pas, ne vous posez pas la question.




_____________________________________________________________________


Frédéric Beigbeder ▬ Fuir. Toujours. Et courir sans relâche. Et puis, un jour, s'arrêter pour dire à quelqu'un, en le regardant droit dans les yeux : c'est toi dont j'ai besoin, vraiment. Et le croire. Ce serait beau alors, de ne pas éclater de rire, d'avoir un peu peur, et de prendre des risques, de faire des trucs ridicules. Et de cesser de fuir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://no-matter.forumperso.com
Edan Prescott

avatar

Sexe : Masculin Messages : 14
Age : 105 Inscrit le : 08/04/2013

MessageSujet: Re: Être ou ne pas être, telle est la question [Fini]   Ven 12 Avr - 19:53

Merci beaucoup, j'espère bien que ma fiche te plaira! 8D Et je comprend que ce soit un peu mort à cause de l'école, les travaux et tout ça mais j'aime déjà beaucoup ce forum alors c'est pas bien grave! *-*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Être ou ne pas être, telle est la question [Fini]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Être ou ne pas être, telle est la question [Fini]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Présentation du personnage :: Validés-
Sauter vers: